Pays-Bas : ” Moins de Marocains”, Geert Wilders promet de s’en occuper

Geert Wilders est l’objet de la colère de manifestants néerlandais.

Ils sont plusieurs milliers à s‘être rassemblés à Amsterdam ce samedi pour exprimer leur indignation après les propos xénophobes du député d’extrême droite.

Lors d’un meeting de son parti de la Liberté, il a déclaré que si ses partisans voulaient moins de Marocains aux Pays-Bas, il allait “s’en occuper”.

Cette fois, Wilders est allé trop loin et de nombreux membres de son parti ont quitté leurs fonctions au niveau national mais aussi au parlement européen.

Pourtant Gert Wilders se défend “Je n’ai rien dit de mal et je n’ai pas de regrets et ne présenterai mes excuses à personne pour avoir dit la vérité et fait mon devoir d’homme politique”.

Le fondateur du Parti pour la Liberté (PVV) aux Pays-Bas n’a jamais caché sa volonté de lutter contre ce qu’il appelle “l’islamisation de l’occident”.

Souvenez vous il est allé jusqu’à demander l’interdiction du Coran. 

Fin 2010, il a été jugé pour incitation à la haine raciale, mais finalement relaxé par le Tribunal d’Amsterdam.

Plusieurs centaines de plaintes ont été déposées contre cet islamophobe qui fait à nouveau la honte de la politique aux Pays-Bas, tandis qu’une campagne de “selfies” de Néerlandais d’origine marocaine a fait fureur sur les réseaux sociaux.

Partagez :