Ukraine-Est : Lougansk bombardée sans relâche

Ukraine-Est : Lougansk bombardée sans relâche

La guerre continue bien en Ukraine. La minorité ukrainienne russophone qui avait déclaré son indépendance après un référendum plébiscite est désormais soumise à un déluge de feu de la part des forces Ouest-ukrainienne soutenues par l’occident.

On se souvient comment l’occident s’était déclaré en émoi quand l’Ukraine de l’Ouest, ou plus précisément, des milices supportées par la CIA et le milliardaire Soros, s’étaient insurgées contre le pouvoir légitimement élu. Certains demandaient alors une intervention armée de l’OTAN pour protéger les “civils”…

Maintenant que c’est la population-Est qui elle, a  demandé son indépendance par le vote, qui est massacrée c’est le mépris et même plus, le soutien occidental à la répression raciste par le feu et l’acier de la minorité russophone. C’est ainsi que les Républiques de Lougansk et de Donesk sont désormais soumises à des bombardements par chars et aviation par l’Ukraine occidentale sans que rien ne soit fait pour faire cesser l’effusion de sang.

Pire encore il est désormais avéré que les USA, via les commandos de l’ex-milice Black-Water, soutient et encadre l’armée ukrainienne occidentale dans sa répression féroce de la minorité Est. Et pourtant en Occident les médias n’ont cesse de présenter cette opération militaire contre des populations libres comme une “lutte antiterroriste” … Les chrétiens orthodoxes ont donc désormais accédé au même traitement que les musulmans.

C’est ainsi que ces derniers des bombardements touchant des civils ont pu avoir lieu sans la moindre réaction de la part des chancelleries occidentales. Moscou qui a demandé que des corridors humanitaires soient ouverts pour les civils a essuyé pour l’instant un silence méprisant de l’OTAN qui a porté une guerre aux frontières mêmes de la Russie.

L’Unicef a rapporté ce matin que les forces Ouest-ukrainienne n’hésitaient plus à tirer sur les enfants en annonçant que près d’une dizaine avaient été touchés par des tirs militaires ukrainiens. Pendant ce temps les chaînes occidentales font tout pour ne pas montrer les victimes des massacres causées par ce qu’a appelé le président ukrainien milliardaire: un “nettoyage”.

Le monde slave et orthodoxe découvre donc avec effroi , après le monde islamique, ce que signifie dans la bouche de l’Amérique le mot “Freedom”.

Partagez :