Les mamans voilées soutenues par le Conseil d’Etat VS les médias-mensonges …

Le Conseil d’Etat a rendu une décision favorable quant au port du voile des mères lors d’activités scolaires ou périscolaires.

Il a bien signifié, contrairement à la circulaire Chatel, que, les mères n’étant pas des fonctionnaires d’Etat soumis au devoir de neutralité, elles pouvaient porter le voile à l’école et lors des activités scolaires.

Il a rappelé qu’évidemment un directeur pouvait interdire à une personne de participer à une activité si sa présence portait atteinte au bon ordre. Par exemple, un chef d’établissement peut interdire à une personne, voilée ou non, de participer à une activité si celle-ci profite de ce temps pour appeler à un parti, une idéologie ou une religion.  Il s’agissait bien là d’un rappel de prérogatives générales et non d’un appel à celui-ci pour “interdire dans certains cas” les mères voilées.

Mais la presse mainstream n’en a cure … Et c’est ainsi qu’on voit apparaitre à la TV ou dans les publications des titres laissant entendre que les mères musulmanes ne peuvent toujours pas accéder à un statut d’égalité et de dignité en participant aux activités de leurs enfants.

Les médias-mensonges mentent encore une fois sciemment pour entretenir la confusion dans la tête des français. Ils souhaitent évidemment comme à leur habitude faire grandir l’islamophobie dont ils sont le premier vecteur bien avant les partis d’extrême droite ou d’extrême gauche laïcards.

Donc faites le savoir la décision du Conseil d’Etat est favorable aux mères voilées qu’ils le veuillent ou non ! D’ailleurs une circulaire n’est pas une loi et n’a donc aucune portée juridique. Les femmes concernées doivent lutter contre ces tentatives d’apartheid et entamer sans attendre une lutte devant les tribunaux contre les établissements s’entêtant dans leur racisme d’Etat.

Nous appelons également sans ambages à la désobéissance civile quant aux lois liberticides et vichystes qui interdisent aux femmes de s’habiller librement. Les associations et les représentants se contentant de répertorier le nombre d’actes islamophobes ont vécu.

C’est par notre lutte de tous les jours et dans notre insoumission à l’apartheid d’Etat et l’islamophobie que notre liberté sera sauvée.

Nous demandons donc à toutes et à tous de ne plus accepter le diktat islamophobe en étant solidaire de toutes les victimes d’islamophobie. Que ce soit pour la femme voilée comme pour celle en niqab ou encore pour la musulmane non caractérisée par son vêtement nous devons répondre présent ! Nous ne devons plus céder aux tentatives de division de la Communauté et nous défendre comme un bloc. Car quand une est attaquée c’est évidemment à toutes les autres que l’on pense … L’histoire du niqab était un prétexte et tout doit se finir par l’abrogation de cette loi comme des autres …

Certaines l’ont fait pour l’avortement, pour le mariage entre personnes de même genre, pour l’adoption de gamins par des unions nouvellement acceptées par la loi …

Pourquoi ne pourrions nous pas le faire aujourd’hui sans complexe pour notre liberté religieuse et individuelle ?

Partagez :