Algérie : Imams et raqis interdits de télévision

www.albayt.fr/

Algérie : Prédicateurs et raqis interdits de télévision

La télévision algérienne c’est faite remarquer par sa grande rapidité à rattraper en quelques années seulement toutes les infamies produites par les télévisions occidentales. Dans la dépravation rien ne manque désormais entre chansons de cabarets, télé-réalités dégradantes et programmes anti-musulmans.

Mais l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV), CSA algérien aux ordres du gouvernement, a interdit le 15 janvier les chaînes à l’ordre. Il s’agit pour eux simplement d’interdire d’antenne … les imams jugés « extrémistes », les raquis (exorcistes musulmans) ou guérisseurs aux méthodes naturelles.

«s’ouvrir sur tous les aspects de la vie, de façon à ne pas laisser accaparer notre espace médiatique par un discours de désespoir, de fanatisme, d’extrémisme, de sectarisme, de haine, de violence, de délire, de déréliction, de ségrégation et de misogynie … », dixit l’ARAV.

Il est évident que cette interdiction vise avant tout l’accès à la parole aux quelques imams ou prêcheurs qui avaient eu l’audace de donner une vision islamique sur la société algérienne.

Pendant ce temps, l’importation massive de la dépravation occidentale des ondes et des télévisions pourra continuer avec l’approbation d’un pouvoir algérien qui a tout fait ces dix dernières années pour endormir les jeunes à coup d’accès aux crédits, drogues et … fassad.

Partagez :

www.tawhidtravel.com/