La Société Générale et le CIC ferment les comptes bancaires de l’ONG BarakaCity

barakacity société générale cic
La Société Générale et le CIC ferment les comptes bancaires de l’ONG BarakaCity

La Redaction I&I . Publié dans dépêche, Islamophobie

Error, group does not exist! Check your syntax! (ID: 6)

L’organisation humanitaire islamique BarakaCity vient d’avoir une très mauvaise surprise. Les banques CIC et Société Générale ont annoncé la fermeture sans explication des comptes en banque de l’association.

L’ONG BarakaCity connue pour son engagement aux quatre coins du monde et son sérieux dans ses missions vient de subir coups sur coups la fermeture de ses deux comptes en banque. La Société Générale et le CIC ont rompu le contrat qui les liait à l’association islamique sans aucune raison. L’organisation n’a pas eu le droit à des réponses claires et honnêtes alors que le Commissaire aux comptes a annoncé qu’il n’avait jamais vu des comptes aussi sérieux que ceux de l’ONG.

L’islamophobie d’Etat pourrait bien sûr être derrière ce nouveau coup bas qui a obligé BarakaCity a forcé la main à la Banque de France pour que le Crédit du Nord accepte d’ouvrir un compte à l’association. Cependant l’ONG devra dorénavant faire de multiples procédures pour des actions simples (délais plus long pour les virements pour les opérations sur le terrain, traitement plus laborieux, alors que les organisations humanitaires travaillent souvent dans l’urgence).

En réponse à la fermeture de plusieurs ONG islamiques, le ministre de l'agriculture de la Malaisie ferme son compte et coupe sa carte HSBC

En réponse à la fermeture de plusieurs ONG islamiques, le ministre de l’agriculture de la Malaisie ferme son compte et coupe sa carte HSBC

Des antécédents avec d’autres associations musulmanes …

L’ONG BarakaCity n’est pas la première association musulmane à faire les frais de telles mesures. Récemment les associations gérant les mosquées d’Ecquevilly et de Noisy-le-Grand ont connu les mêmes difficultés. En pleine construction (ou réaménagement), les associations se sont vues signaler la fermeture des comptes bancaires sans explications.

Récemment en Angleterre, c’est l’association Ummah Welfare Trust qui a connu les mêmes péripéties avec la banque HSBC. Du jour au lendemain, la banque a décidé de fermer les comptes de cette ONG et d’associations de mosquées pourtant bien installées en Grande-Bretagne. Des manifestants musulmans se sont réunis devant la banque HSBC à Londres afin de montrer leur mécontentement et demander des explications. Ummah Welfare Trust fait partie de ces organisations humanitaires qui soutiennent Gaza…

Qui veut la peau de BarakaCity ?

Le travail de l’ONG islamique est excellent aux quatre coins du monde. Du Togo à la Birmanie en passant par la Centrafrique où les membres de l’organisation ont failli perdre leur vie, la communauté musulmane est très fière d’avoir dorénavant une organisation capable de jouer le rôle de la Croix Rouge et d’Amnesty International.

Le remarquable travail de l’organisation à Gaza pourrait être une des pistes à étudier. L’ONG a vu dès les premiers jours de l’opération militaire israélienne ses bureaux se faire détruire par Tsahal. Depuis le début, BarakaCity apporte des témoignages et des photos inédites de Gaza. En première ligne sur le terrain, l’ONG réalise une veille de l’information que les francophones ne peuvent obtenir ailleurs. La France aurait-elle des pressions ?

L’organisation s’est aussi rendue en Syrie pour aider les populations en proie à une guerre civile qui a déjà fait près de 200 000 morts et des millions de réfugiés. Entre sensibilisation et aide sur le terrain, BarakaCity a de nouveau montré sa capacité à rapidement lever des fonds pour aider les plus démunis.

barakacity ambulance

BarakaCity dans la cours des Grands…

L’association qui prend toujours toutes les mesures nécessaires au niveau du droit avant d’effectuer un voyage pourrait tout simplement déranger étant donné la force de frappe que l’ONG représente dorénavant. Avec des relais à travers de nombreux pays, des millions d’euros récoltés et plus de 450 000 personnes suivant la page Facebook de l’association, BarakaCity fait dorénavant partie des grands.

“L’association BarakaCity est suffisamment transparente, robuste et engagée, pour ne pas laisser cette affaire sans conséquences.”

Les membres de l’ONG ne comptent pas s’arrêter là. Virés comme des malpropres, l’association humanitaire engagée attend que la Communauté la soutienne. Il est inadmissible que des banques françaises se permettent en toute légalité de fermer les comptes d’associations musulmanes respectables. L’islamophobie étatique n’a que trop duré. En plus de pénaliser des musulmans français qui travaillent sérieusement, ce sont des millions de pauvres que ces banques mettent en péril.   

“Nous soutenir, c’est soutenir ces Gazaouis, ces Centrafricains, ces Rohingyas, ces Nigeriens, ses Syriens, ces Congolais ces Togolais” rappelle l’ONG.

L’annonce n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. En quelques minutes, des centaines voire des milliers de messages de soutien ont été postés sur la page Facebook de l’association. De nombreux donateurs ont fait savoir qu’ils iraient dès demain fermer leur compte bancaire au CIC ou à la Société Générale. D’autres ont annoncé qu’ils bombarderaient le standard téléphonique des sièges de ces banques afin de comprendre réellement la raison de ces fermetures de comptes. D’autres encore ont carrément décidé de démissionner en guise de protestation !  La Oumma est bien décidée à se faire respecter comme un seul Homme !

 barakacity societe general

Coordonnées des différentes banques liées à cette affaire :

Conseiller de Clientèle Entreprises

Responsable Marché des Associations et Secteur Public
SOCIETE GENERALE EVRY ENTREPRISES

( 01 60 90 57 10 ou 06 14 09 84 66 – Fax : 01 60 90 57 37

Adjoint
( 01 60 90 57 72 – Fax : 01 60 90 57 37

https://www.facebook.com/societegenerale?fref=ts

CIC : 14 place des terrasses 91034 Evry : Tel : 0820 300 081

Siège social : 6, avenue de Provence 75009 Paris

Adresse postale : 75452 Paris cedex 09

Tél : 01 45 96 96 96.

Tenez-vous informés par email

{subscription_form}.

Accès à la zone membre

Espace membre