#BeurFM “tenue” par un islamophobe ?! Une question légitime

#BeurFM “tenue” par un islamophobe ?! Une question légitime

Vous connaissez sans doute Beur FM et il ne nous appartient pas de la juger en tant que telle car après tout, à chacun ses goûts et ses couleurs.

Mais de nombreux lecteurs nous ont alertés sur la “droitisation” d’une radio pourtant censée “représenter” la diversité maghrébine vivant en France. Son président Nacer Kettane s’est d’ailleurs plusieurs fois honoré de faire vivre une radio d'”expression de plusieurs cultures”.

La radio serait pour lui l’occasion de “ne pas passer à la trappe l’histoire coloniale” et en général d’éviter que le pire ne se réitère :

C’est donc dans cette mesure que l’on peut légitimement se poser la question de l’étroite collaboration entre Beur FM, la radio des beurs, et un certain Jean Eric Valli, président du Les Indés Radios

En effet, une petite plongée dans les tweets de ce monsieur permet de se rendre compte très rapidement de ce que certains qualifieraient de “passion islamophobe” ou d’au moins d’une obsession assumée. La récurrence des tweets abordant la “thématique” de l’Islam, des musulmans, de l’immigration et des violences policières, les retweets des pires propagandistes islamophobes n’auraient pour certains rien à envier à l’obsession des pires chroniqueurs de Cnews…

Ce n’est donc pas tant les opinions limites, après tout libres, de Jean Eric Valli qui interrogent. Mais c’est bien le fait qu’une radio réputée représenter la voix de “plusieurs générations de la diversité” pourrait éventuellement être quelque part “tenue” ou se sentir obligée, du fait de sa “collaboration financière” avec une personne manifestement loin d’être islamophile, qui interroge…

D’autant plus que les tweets en question sont bien effectués sur un compte signifiant clairement la fonction de Jean Valli “Président de Groupe 1981 et de Les Indés Radios”.

Devrait-on en conclure que ces idées impliqueraient celles de son groupe ou plus encore de Beur FM ? La question est posée.

On imagine mal en effet un Valeurs Actuelles collaborant avec un salafiste du Qatar… Evidemment ce n’est pas à Jean-Eric Valli qu’il faut reprocher sa libre expression mais bien aux auditeurs et clients de Beur FM d’interroger leur radio sur le choix de ses partenaires.

On sait d’ailleurs que pour des causes similaires les Verts ou le groupe Sleeping Giants avaient lancé des campagnes de boycott contre CNews ou VA. Nous les avons d’ailleurs contactés afin qu’ils jugent de ce cas pour le moins déroutant.

Un petit florilège de Tweets vous permettra de vous faire une idée sur la question… En espérant que la voix de la sagesse et du dialogue interculturel serein soient enfin retrouvés entre tous les français.

Encore une fois, il incombera aux fidèles de Beur FM d’interroger leur radio sans jamais tomber dans l’invective et la haine qui caractérisent les islamophobes et autres xénophobes.

Partagez :