www.humanappeal.fr/

Yémen : l’Arabie saoudite tue 40 enfants dans le bombardement d’un bus

www.tawhidtravel.com

Des milliers de personnes en deuil ont enterré lundi des dizaines d’enfants tués dans une attaque aérienne de la coalition menée par l’Arabie saoudite dans un bus au nord du Yémen, l’une des attaques les plus meurtrières contre la population civile.

Au moins 40 enfants ont été tués dans le raid qui a frappé l’autobus alors qu’il traversait un marché de Dahyan, une ville de Saada, a indiqué le groupe armé Houthi qui contrôle la province.

Des cercueils en bois, la plupart avec la photo d’un enfant, ont été emportés par des voitures et transportés par des porteurs vers un cimetière depuis une place où des prières avaient eu lieu plus tôt. “Mort à l’Amérique, mort à Israël”, a scandé la foule, faisant écho au slogan des Houthis.

Les corps enveloppés ont été retirés des cercueils et placés dans une rangée de tombes non marquées qui avaient été creusées vendredi.

“Mon fils est allé au marché pour faire les courses puis la frappe aérienne de l’ennemi s’est produite et il a été touché par des éclats d’obus.  Il est mort”, a déclaré Fares al Razhi, en deuil de son fils de 14 ans.

“Pour mon fils, je prendrai ma revanche sur Salman et Mohammed bin Zayed”, a-t-il déclaré, faisant référence aux dirigeants de l’Arabie Saoudite et des Emirats Arabes Unis (EAU).

Selon le représentant de l’Arabie saoudite, le raid qui a tué au moins 40 enfants était “légitime” et visait les Houthis “responsables du recrutement et de l’entraînement des jeunes enfants”, rapporte la télévision saoudienne.

Un porte-parole de l’armée américaine a déclaré que les forces américaines n’étaient pas impliquées dans la frappe aérienne de jeudi. Le Département d’Etat américain a exhorté la coalition dirigée par l’Arabie saoudite à “mener une enquête approfondie et transparente”.

L’envoyé spécial de l’ONU au Yémen fait la navette entre les deux camps avant de tenir des consultations à Genève le 6 septembre pour tenter de mettre fin au conflit qui a tué plus de 10 000 personnes et poussé le pays au bord de la famine.

Partagez :

www.tawhidtravel.com/