Il avait tiré sur la mosquée en 2015, il est maintenant un fervent défenseur de l’Islam

Un américain originaire du Connecticut a appris à apprécier l’Islam après quelques lectures et discussion. Il avait tiré sur une mosquée vide en novembre 2015.

L’ancien Marine américain Ted Hakey Jr. a été arrêté et inculpé pour avoir tiré 30 coups de feu d’un fusil à haute puissance dans la mosquée Baitul Aman située près de chez lui à Meriden, Conn.

Hakey était ivre et en colère à cause des attaques terroristes à Paris quand il a tiré les coups de feu dans la mosquée au milieu de la nuit.

Il a été condamné à six mois de prison et a également reçu trois ans de libération surveillée après que des membres de la mosquée ont plaidé devant le juge pour alléger sa peine, selon un communiqué de presse du ministère de la Justice.

Il consacre maintenant du temps à l’apprentissage et à la diffusion du message de la communauté musulmane locale.

Seulement quatre  balles ont transpercé le bâtiment, mais Zahir Mannan, un leader de la mosquée Baitul Aman, a déclaré que les balles ont également transpercé le cœur de la communauté musulmane locale. 

Hakey a dit que sa compréhension antérieure de l’islam ne provenait que de ce qu’il lisait sur Internet. “Ce que vous voyez sur les sites et réseaux sociaux. C’était mon éducation de l’Islam”, a dit Hakey.

Il a demandé à rencontrer les dirigeants de la mosquée pour s’excuser avant sa condamnation et c’est à ce moment-là que sa vie et son attitude ont changé.

Hakey a dit non seulement leurs mots, mais surtout les actions des dirigeants de la mosquée a conduit à lui changer ses pensées sur l’islam.

Pendant ses six mois de prison, Mannan a visité Hakey toutes les deux semaines et lui aurait même offert des cadeaux comme le Saint Coran de son grand-père.

Mannan a dit qu’il est devenu son “frère” après que Hakey ait proposé de prier avec lui.

Hakey ne s’est pas converti à l’islam, mais il passe du temps à lire la parole de Dieu et veut encourager les autres à découvrir la communauté qu’il détestait autrefois.

 

Partagez :