Le parlement vote la prolongation de l’état d’urgence pour 3 mois supplémentaires

Le parlement  a voté la prolongation de l’état d’urgence pour trois mois supplémentaires. Un vote qui s’est déroulé avec moins de la moitié des députés.

212 députés contre 31 ont voté la prolongation de l’état d’urgence pour une durée de 3 mois. Une victoire pour le gouvernement Valls qui va pouvoir continuer les perquisitions administratives ainsi que le maintien des assignations à résidence sans contrôle de la justice.

Pour Bernard Cazeneuve, « en raison de la persistance de menaces susceptibles de nous frapper à tout moment », il était nécessaire de maintenir cet état d’exception. De son côté, Manuel Valls avait déjà indiqué lors d’un interview pour une chaîne étrangère, que l’état d’urgence devait être maintenu jusqu’à la destruction de l’organisation jihadiste “Etat Islamique”.

Un vote en totale opposition avec les indications d’Amnesty International, de Human Rights Watch ou encore de la commission des Droits de l’Homme de l’ONU qui ont tous jugé les mesures d’exception contre productives, dangereuses pour les libertés et disproportionnées.

Depuis le début de la mise en place de l’état d’urgence, plus de 3 300 perquisitions ont eu lieu et des centaines de personnes ont été assignées à résidence sur simple demande du préfet.

Partagez :