K. Benzema choisit A. Jakubowicz selon qui “l’islamophobie est un droit” comme avocat

Nouvelle surprenante dans le milieu du football français, le célèbre joueur Karim Benzema a choisi Alain Jakubowicz pour le défendre judiciairement dans l’affaire hautement médiatisé de la sex-tape de Valbuena.

Alain Jakubowicz, avocat et président de la LICRA (Ligue Internationale contre le racisme et l’antisémitisme) est pourtant réputé pour ses positions allant à l’encontre du respect des droits des musulmans en France puisqu’il considère l’islamophobie comme étant “un droit”.

« L’islamophobie, on peut le condamner mais, fondamentalement, c’est un droit », proclamait sans vergogne M. Jakubowicz.

Récemment, il n’a d’ailleurs pas condamné ou tenté de nuancer les propos de Nadine Morano sur la “France blanche”.

Pourtant, Karim Benzema s’était fait remarquer dans une vidéo affirmant écouter le Coran dix minutes avant chaque match. Il est bien dommage qu’une personnalité qui se revendique musulman et assume sa pratique, choisisse cet avocat. Surement la détresse de sa situation face à l’ampleur de la médiatisation du scandale l’a poussé vers un avocat peu scrupuleux à l’égard de l’islamophobie mais dont les compétences professionnelles ont fait leur preuve.

Partagez :