93% des musulmans désapprouvent la nomination de Valls comme 1er ministre

Islam&Info publiait récemment un édito qui appelle les musulmans à se ressaisir et à se prendre en main suite à la nomination par François Hollande de Manuel Carlos Valls en tant que premier ministre.

Il semblait important de prendre la température de ce que la communauté pense elle aussi de ce changement gouvernemental. Vous avez été plus de 3 000 à participer au sondage de la semaine. Sans surprise, le bilan s’avère difficile à digérer pour le PS puisque 93 % des musulmans sont opposés à la nomination de Valls en tant que premier ministre.

Son air autoritaire qui prétend vouloir tout régler et apporter les “vraies solutions” ne trompe pas. 

La même logique est employée, la même stigmatisation des musulmans et tout spécialement des musulmanes est utilisée afin d’amener les français sur le terrain du sociétal au lieu de prendre à bras le corps les problèmes économiques  et sociaux de notre pays. 

A dire vrai, Valls n’hésite pas à se démener pour lutter contre un humoriste et des bouts de tissu… Quel courage quand les chiffres de la délinquance ne cessent de croître. Le nombre de cambriolages explose, un millier par jour, vols à la tire, les violences de toute sorte augmentent sans cesse… 

Le bilan de son travail au sein du ministère de l’Intérieur et, on l’oublie trop souvent, du Culte, est pitoyable. 

Encore une fois, la politique française entre en confrontation avec les intérêts de la communauté musulmane. Reste à se mobiliser et se structurer afin d’enrayer cette spirale de lois islamophobes. Une possibilité non négligeable serait que Manuel Valls se grille par son incapacité à gérer les dossiers qui lui sont confiés. En effet, l’histoire prouve que le poste de 1er ministre est bien souvent un cadeau empoisonné. 

 

Partagez :