Disiz : «Tu fais lire Malcolm X à un mec de quartier en colère, il oublie Soral»

Le rappeur Disiz est revenu sur le succès d’Alain Soral auprès de certains jeunes de banlieue ainsi que sur la montée de l’islamophobie en France. Un interview extrêmement intéressant qui démontre qu’aujourd’hui la communauté musulmane dans sa diversité est soudée face au péril islamophobe.

Depuis quelques années, le Front National opère une opération séduction dans les banlieues à l’aide de ce que l’on appelle “la dissidence”. Dieudonné et Alain Soral sont les figures de proue de ce mouvement qui, ces derniers mois, a fait beaucoup parler de lui par son implosion. Cependant, il s’avère que de nombreux jeunes dans les quartiers, souvent mal informés,  se laissent avoir par des théories fumeuses qui voudraient que toute la politique nationale et internationale s’explique par un complot sioniste qu’il faudrait déjouer en devenant nationaliste, anti-communautaire et prêt à effacer sa foi. En d’autres termes, devenir un électeur du Front National.

La communauté musulmane a ses leaders, ses modèles et ses exemples qui sont largement suffisants pour lutter pour nos droits et ceux des autres. Il est question de relire la biographie du Prophète (paix et bénédiction sur Lui), Malcom X ou encore l’histoire des Black Panthers. 

La montée de l’islamophobie en France ne pourra être stoppée sans réelle construction communautaire capable de rassembler les nôtres sans pour autant rejeter les autres. Le vrai vivre ensemble est avant tout celui avec nos proches, nos voisins, nos amis puis avec ceux qu’on ne connaît pas et qui ne nous ressemblent pas forcément.

 

Partagez :