Samia Ghali accuse le PS de racisme et appelle à la construction d’écoles musulmanes

Samia Ghali accuse le PS de racisme anti-arabe et appelle à la construction d’écoles musulmanes

Nombreux sont les ” maghrébins ” de la seconde génération qui commencent à réaliser la supercherie de la dite ” intégration républicaine “ qui les a poussés à abandonner leur Communauté pour, in fine, se voir ostraciser au nom de leur origine et de leur religion supposée.

Samia Ghali, on s’en rappelle, avait été victime du racisme structurel des cadres du Parti socialiste qui n’ont jamais accepté qu’un musulman ou une musulmane, réel ou supposé, du Maghreb ou d’Afrique, les dirigent ou les représentent.

C’est ainsi que le PS avait choisi de perdre Marseille et faire passer le FN dans un arrondissement plutôt que de laisser Samia Ghali les représenter alors que tout la destinait à une victoire facile.

Aujourd’hui cette femme qui possède un caractère et une génétique qui ne trahit pas dénonce au grand jour le racisme du PS à la radio.

Plus encore dans un entretien au Figaro elle se dit pour l’ouverture d’écoles musulmanes.

En effet, elle souligne à demi-mot que l’on a interdit le voile à l’école mais que dans le même temps tout est fait par l’État et ses représentants en France pour empêcher l’ouverture d’écoles musulmanes conventionnées.

Par cette sortie, la sénatrice se démarque clairement des beurettes et beurs honteux du gouvernement et de son parti toujours prêts à plus de mesures d’exclusion contre les femmes et la jeunesse musulmanes pour se blanchir. Ces complexés n’ont toujours pas compris qu’accepter l’islamophobie ou la soutenir était pour eux le meilleur moyen d’être exclus; quelque soit leur hyper-laicité affichée ils resteront à leurs yeux des musulman(e)s …

Il est temps que nos élites politiques réalisent qu’ils n’existeront et n’auront un poids politique qu’en s’affirmant et en représentant clairement les intérêts de leur Communauté.

Au nom de quoi seraient-ils les éternels obligés au non-communautaire alors que toutes les autres composantes de la Nation profitent légitimement de leurs réseaux et soutiens pour s’imposer ?

Du coup la côte de Samia Ghali monte partout et beaucoup espère qu’elle remplacera très vite au gouvernement une certaine Najet Vallaud Belkacem, honteuse et méprisée.

Partagez :