Quand Islam&Info humiliait Ménard le grand “courageux” !

Quand Islam&Info humiliait Ménard le grand ” courageux ” !

Robert Ménard est devenu l’égérie du néo-nationalisme français à la Marine Le Pen. Et comme beaucoup de nostalgiques aigris, il a conservé quelques rancœurs contre les musulmans et particulièrement ceux d’Algérie.

C’est ainsi que le Robert Ménard est salué dans toute la droite ultra-conservatrice comme un homme à franc-parler voire comme un grand courageux … Pour preuve, n’est-ce pas lui qui avait sorti un livre intitulé ” Vive l’Algérie française ! “ ?

Le journaliste a derrière lui un parcours très révélateur. Fils de pieds noirs il voulut faire tout jeune prêtre mais a fini  maoïste. Plus ” mûr “, il adhéra au PS puis deviendra défenseur des droits de l’homme pour une officine sous influence américaine en opérant son coup d’éclat en s’opposant aux Jeux Olympiques … en Chine. Il passera même au service du Qatar pour quelques pétro-dollars pour finir aujourd’hui grand pourfendeur des arabo-musulmans pour Marine Le Pen.

Depuis le journaliste est devenu maire et est toujours aussi ” courageux “ … Récemment  l’élu a fait rebaptiser la rue du “19 mars 1962″, date des Accords d’Évian qui ont mis fin à la guerre d’Algérie en ” rue du Commandant Hélie Denoix de Saint-Marc”, un militaire ayant participé au putsch des généraux en avril 1961.

Sa dernière provocation courageuse est d’avoir proposé dans la gazette municipale une grille de mots croisés spécial “Algérie Française”.

On propose ainsi au lecteur à la page 26 de deviner en trois lettres le nom d’un “mouvement indépendantiste terroriste” soit le FLN algérien …

La provocation pourrait être risible si le grand courageux assumait ses positions devant ses opposants sans devenir tremblant en transpirant rouge de peur. Et quoi de plus humiliant que de dédicacer son propre livre en y inscrivant des mots arrachés par un ” arabo-islamiste “, ” fils du FLN “ ….

Pour vous lecteurs et lectrices, cette copie d’une dédicace dans laquelle nous avions insisté pour qu’il y inscrive de sa main tremblante ces trois lettres tant honnies en public. Parce que les ” fils du FLN “ ont eux toujours la même audace et le même courage en privé comme en public.

ménard le courageux

Encore un message pour lui : ” Pleure maintenant comme une femme un royaume que tu n’as pas su défendre comme un homme ! “…

Courage quand tu nous prends !

Partagez :