Harlem Désir et Nadine Morano déclarent la guerre aux femmes voilées ! [ EDITO ]

Harlem Désir et Nadine Morano déclarent la guerre aux femmes voilées ! [ EDITO ]

Il y a quelques jours, Nadine Morano s’est permise une sortie islamophobe contre les femmes voilées par tweet en stigmatisant une femme voilée qui a eu le malheur de s’assoir près d’elle à la plage. Elle a fait comprendre via son message que les femmes voilées n’avaient pas leur place en France dans sa vision du ” territoire des droits de l’homme “.

Le baron du PS, Harlem Désir, ex-patron de SOS racisme n’a pas hésité aujourd’hui a affirmer devant toute l’assemblée Nationale qu’il comprenait Nadine Morano :

” Je peux comprendre sa réaction. J’ai déjà assisté à ce type de situation, pas seulement en France mais aussi dans d’autres pays et j’ai toujours trouvé ça aberrant “

” Sur le plan personnel, je considère qu’il n’y a rien qui puisse justifier qu’une femme n’ait pas le même droit qu’un homme “

C’est ainsi qu’encore une fois la femme voilée qui est la victime devient la coupable à abattre. Comme nous vous le disions dans notre article précédent, le message islamophobe de Nadine Morano ne fait que révéler un peu plus l’islamophobie qui gangrène l’establishment français.

Le Parti Socialiste ( PS ) est d’ailleurs depuis longtemps un parti qui a toujours cherché à instrumentaliser le combat pour la liberté de la femme immigrée, rebaptisée beurette, pour mieux pouvoir stigmatiser les femmes musulmanes et diaboliser l’homme musulman.

Car comme au temps de la colonisation, toutes ces voix prétendent appeler au progressisme et à la liberté mais ne font en fait que mettre en place une ségrégation contre les musulmans et les musulmanes en criminalisant leur visibilité jusqu’à leur vision du monde, forcement considérée comme inférieure …

Triste retour de bâton pour ces beurs et beurettes qui croyaient que le PS pouvait … changer.

Non le changement c’est pas pour aujourd’hui et surtout pas en se couchant.

Triste retour de bâton pour les lâches et les inconséquents qui ont cru que se désolidariser des filles voilées à l’école et des femmes portant le voile intégral les sauverait de loi contre leur visibilité minimaliste …

Les complices certifiés CFCM de ces nouvelles lois d’apartheid sont bien les nouveaux caïds de la République néo-coloniale.

En effet, à travers ce scandale orchestré par les médias et ce débat à l’Assemblée c’est bien la question de la criminalisation de la femme voilée qu’on tente de nous imposer.

” Ce à quoi nous devons être attentifs, c’est au respect des règles de droit. Il y a une loi qui interdit de voiler le visage, ce n’était pas le cas. Nous devons nous garder d’aller au-delà de ce qu’est le respect du droit.”

Comment ne pas percevoir dans ce langage sibyllin un appel implicite à une énième proposition de loi pour une fois de plus ” encadré le port du voile dans l’espace public ” ?

Comment s’obstiner à ne pas vouloir comprendre que toute une partie de l’establishment français par racisme, islamophobie, néo-colonialisme ou laïcardisme mène en fait une guerre contre la communauté musulmane en tant que telle ?

Les ” affaires ” du voile ou du niqab n’ont-elles pas toutes commencées comme cela ?

A travers les lois islamophobes contre la femme musulmane, les stigmatisations ou les interdictions de manifestations politiques, l’intention reste la même. On veut museler la Communauté musulmane et la soumettre à une vision ethnocentrée du monde occidentaliste, raciste et islamophobe. On veut faire d’elle une jeune fille battue, éternelle mineure, soumise à ses bourreaux et ses détracteurs.

Mais le son de la révolte gronde partout dans nos banlieues musulmanes lassées de souffrir en vain.

C’est pourquoi nous nous devons de réagir en nous mobilisant et en réaffirmant sans cesse notre solidarité contre toutes les lois islamophobes liberticides, non seulement en les dénonçant mais en n’y obéissant plus !

Nous devons refuser ce partage de la Communauté en modérés, extrémistes, intégrés, etc … Nous ne faisons qu’un face aux tyrans quelque soit notre degré de religiosité.

Puisque l’on interdit notre présence dans les cénacles dorés et les assemblées, reprenons notre droit à la liberté dans nos rues n’en déplaisent aux censeurs, aux lâches et aux collabos.

La France et ses plages ont décidément besoin d’un nouveau débarquement !

Partagez :