CCIF : Le BDS demande de ne plus accepter l’argent du sioniste George Soros

” Nous appelons toutes les organisations palestiniennes, arabes et internationales, qui ont reçu des fonds des fondations Soros, à faire pression sur M. Soros pour qu’il nettoie son portefeuille d’investissements dans des violations des droits de l’homme, et à s’abstenir de demander des fonds de ces fondations s’il ne parvient pas à le faire. ” BDS

De nombreuses associations collaborent avec le milliardaire sioniste Soros en percevant soutien, aides ou financements de la part du grand spéculateur financier à travers son organisation Open Society Fondation.

Il est à noter que le financier a bâti sa fortune sur les crises, la spéculation, sur les matières premières et les guerres civiles pour s’emparer de marchés ou de mines en plongeant ainsi familles et enfants dans la mort ou la misère. Il revendique d’ailleurs cette image de prédateur financier sans scrupule devant les catastrophes engendrées qu’il ne perçoit que comme dommages collatéraux …

Parmi ces associations soutenues par l’Open Society, vous trouverez ainsi GayFest (organisateurs de GayPride), les Femen ( no comment), l’International Renaissance Fondation ( belligérant dans la guerre en Ukraine ), l’ENAR (de Michaël Privot, converti musulman soutien des associations LGBT prêchant pour la lutte conjointe contre l’islamophobie et l’homophobie (sic), proche de Marwan Muhammad du CCIF et Tareq Oubrou l’arracheur de voile) et … le CCIF.

BDS qui mène une campagne internationale de boycott contre l’occupation israélienne de la Palestine et l’égalité demande donc expressément à ces associations depuis le 21 mai de dénoncer leur collaboration avec l’Open Society fondation. Cette demande émane du fait de

“Son investissement (Open Society) dans des sociétés comme Teva et SodaStream, qui violent systématiquement les droits de l’homme et le droit international, et bénéficient de l’occupation et de la colonisation israéliennes”.

Pourtant le CCIF n’a pas jugé nécessaire depuis le temps de rompre publiquement avec ce soutien de la politique de colonisation et de massacre d’israel. L’ignorance ou la défense de l’honorabilité de Soros seront-ils une nouvelle fois invoquée pour se défendre et échapper à ses responsabilités éthiques et religieuses ?

Espérons que vous saurez demander à nos frères du CCIF de faire cesser cette collaboration honteuse et de restituer cet argent souillé par tant de crimes et d’injustices. La tragédie que vivent les palestiniens ne peut souffrir une traîtrise de plus de la part de la communauté musulmane.

Nous avons tenté pour notre part de le faire en rencontrant directement Samy Debah mais sans succès … Peut-être aurez-vous les arguments pour convaincre le CCIF que le sang des palestiniens vaut mieux qu’une poignée de dollars.

Klint Létranger

source :  www.bdsmovement.net

Partagez :