Ukraine : L’Amérique envoie ses Awacs

Ukraine : L’Amérique envoie ses Awacs.

L’Occident continue sa provocation anti-russe.

Après avoir soutenu le putsch ukrainien financé par la CIA et les ONG de Soros contre le président élu démocratiquement, l’Amérique franchit un nouveau pas dans la provocation.

Même si les journaux français aux ordres de l’Amérique blâment la Russie pour sa réaction énergique, on oublie de dire que toute l’Ukraine de l’Est est russophone et pro-Moscou. En effet, historiquement cette partie Est n’a été rattachée artificiellement à l’Ukraine par l’URSS que très tardivement … Les médias oublient aussi de vous dire que les putschistes oranges sont des néo-nazis et des occidentalistes forcenés. Il paraît donc osé pour les indépendantistes de l’Ouest foncièrement anti-orthodoxes de réclamer cette partie du pays qu’ils honnissent.

Et pourtant tout l’Occident s’est bruyamment opposé à un vote de la Crimée pour son rattachement légitime à la Russie et l’a même déclaré illégal. Ainsi quand un putsch est pro-occidental il est de facto légal et légitime mais quand un peuple veut et vote son rattachement à un pays la chose est réputée illégale.

La Russie, qui a trop longtemps transigé avec l’Amérique, découvre aujourd’hui ce qu’ont vécu les pays musulmans qui voulaient l’Islam et l’indépendance.

L’Amérique après l’envoi d’avions de chasse et de paracommandos aux frontières russo-ukrainiennes déclarent maintenant faire voler ses Awacs aux frontières même du grand pays de l’Est. Ces Awacs, avions radars espions rendus célèbres par la guerre du Golf, ne volent désormais plus contre l’Irak mais bien contre la Russie.

Ces avions, qui ont décollé de l’Angleterre et de l’Allemagne qu’on ne savait pas occupé, ont donc pour mission d’espionner les mouvements des unités russes et leurs positionnements.

Sous nos yeux se déroulent donc une quasi-agression de l’OTAN contre la Russie sans que personne ne se rende compte de la gravité de ces évènements.

L’Amérique a donc aujourd’hui décidé de mettre fin au projet de relance géostratégique de la Russie de Poutine. Si la Russie ne résiste pas c’est tout l’espoir d’un monde multipolaire qui disparaitra. Le soutien de la Chine à ce projet sera cruciale car après c’est elle qui sera encerclée par l’Occident de la même façon. A moins qu’elle est déjà choisie de prendre la Sibérie …

Comme on dit en Russie ,” Wait and See Kamarad “.

Partagez :