La manipulation des sondages du système face à la Communauté

Nous sommes en ce moment abreuvés par des sondages pointant les musulmans comme ennemis numéro 1 et le Front National comme nouvel outsider des déçus et des oubliés.

Ne soyons pas dupes.

Cette entreprise de création de mouvement d’opinion obéit bien à des commanditaires qui nous sont franchement hostiles.

Ces gens sont en fait les élites politiques, financières et médiatiques de notre pauvre pays.

Ceux-la mêmes qui se proclameront nos sauveurs après nous avoir jetés tous ensemble au feu …

L’attention de la foule est focalisée sur certains, les questions sont biaisées et jamais innocentes et bien sûr toujours formulées par les mêmes.

Ainsi un monopole des paradigmes s’exerce sur une population prisonnière d’œillères psyco-politiques.

Les questions cruciales, elles, sont du même coup complétement oubliées.

Parlons d’Islam mais pas de chômage, de crise, de mondialisme ou … d’immigration.

Si aujourd’hui vous êtes désignés en tant que musulmans et non plus en tant que maghrébins ou africains ce n’est pas du fait d’un effort de culture de votre voisin, mais bien du fait de son acculturation par le système afin de le maintenir esclave.

Ainsi une véritable guerre idéologique nous a été livrée depuis près de 30 ans.

Ceux qui s’insurgeaient contre le voile dans les années 80 sont les mêmes qui aujourd’hui sont parvenus à installer “le problème musulman” en France.

Face à ce péril, la communauté musulmane doit se réveiller mais ne doit pas se lancer dans une riposte sur le même terrain que ses ennemis.

Lancer nos sondages fera évoluer les choses certes, et il faut le faire; mais cela ne suffira pas du fait même de notre absence quasi totale du champ médiatique mainstream littéralement occupé par nos ennemis.

Ainsi nous ne devons pas réagir selon l’échelle d’appréciation d’autres communautés organisés mais bien par rapport à nos  caractéristiques propres.

Nous devons ainsi répondre de façon asymétrique en nous appuyant sur ce que les élites de Saint Germain des Prés n’ont pas : le terrain.

Oui, nous devons nous réapproprier nos territoires en communauté de vie sociale et économique autonome.

Nous devons recréer l’État où il a disparu sans nous interdire pour autant de le pénétrer.

Schema-cite

Par notre action commune, nos banlieues et lieux de vie doivent redevenir des espaces renouant avec l’éthique, l’apport de dignité, d’éducation, de solidarité et d’ouverture vers la communauté nationale.

Ainsi seul un quartier repris en main intégralement et remis debout, dans tous les sens du terme, pourra constituer une muraille efficace face à la déferlante islamophobe.

Car quand nous débarrasserons les quartiers de la délinquance pour enfin pouvoir nous parler, quand nous sortirons les gens de l’assistance étatique par une aide régénératrice solidaire, quand nous formerons une jeunesse saine dans nos écoles ouvertes à tous tout en obéissant à notre éthique, quand notre contribution positive et revendiquée se répandra partout en France alors le cordon ombilical entre le peuple français du système sera définitivement rompu.

Le système sera alors, comme certains régimes despotes, entouré dans sa citadelle mais incapable de toute influence sur la masse quelques soient ces moyens.

La réappropriation multi-dimensionnelle de la Cité en Communauté affirmée, éthique, autonome, organisatrice, solidaire, éducatrice et ouverte doit devenir notre avenir.

ZAPPING: Sondages et Manipulations par JaneBurgermeister

Partagez :