www.muslim-moves.com/

La charte de l’Imam du CFCM rejetée en bloc par ses organes

www.tawhidtravel.com/

La charte de l’Imam du CFCM rejetée en bloc par ses organes

Le CFCM qui regroupe divers groupes d’intérêt liés aux ambassades d’Algérie, du Maroc et de Turquie et de l’UOIF n’a jamais eu aucune crédibilité et quelconque représentativité. Il s’enfonce encore et toujours un peu plus dans un spectacle risible et pitoyable.

L’actuel patron du groupe Anouar Kbibech du RMF lié aux services marocains et son nouvel inféodé Abdallah Zekri auquel on aurait fait des promesses de succession volée aux turcs, ont annoncé le lancement d’une « charte de l’imam ».

Cette charte prévoit à la manière du système catholique d’imposer des prières obligatoires et des prises de positions obligées favorables au gouvernement français et sa politique …

Mais en Islam il n’y a pas de pape, ni de Vatican, une chose que semble avoir oublié Kbibech et le gouvernement qui lui souffle toutes ces propositions à l’odeur de soufre.

Pour des raisons financières et politiques, la mosquée de Paris inféodée aux services d’Alger, l’UOIF et le groupe turc ont fait connaître  leur opposition à cette charte. En effet, ceux-ci à l’approche de la déchéance de la gauche au pouvoir se rebellent (enfin) et font comprendre ainsi qu‘ils n’ont pas reçu la bonne part du gâteau de l’islam de France de la place Beauvau.

Une défiance en plus qui vient démontrer l’inexistence de ce cabinet fantôme CFCM aux mains du ministère de l’intérieur et des ambassades étrangères. Un jouet CFCM qui finit par se casser du fait de rivalités sur le contrôle et le partage de la finance avantageuse des lieux de cultes musulmans au mains d’associations véreuses au service des politiques islamophobes et non de ses fidèles.

Mais les musulmans de France sont libres et n’acceptent aucune ingérence dans leur culte que ce soit de Paris, d’Alger ou de Rabat. La communauté musulmane active pendant ce temps s’organise en dehors des mosquées qui ont pactisé et laisse les vendus s’entretuer pour plus de mépris encore.

La caravane passe et … vous connaissez la suite.

Partagez :

www.syriacharity.org/