PRÉFET DES YVELINES: “IL N’Y A PAS LE MOINDRE PROBLÈME AVEC LE DJIHAD ET L’ISLAM RADICAL DANS LES MOSQUÉES”

PRÉFET DES YVELINES: “IL N’Y A PAS LE MOINDRE PROBLÈME AVEC LE DJIHAD ET L’ISLAM RADICAL DANS LES MOSQUÉES”

Jean-Jacques Brot, le préfet des Yvelines, a récemment fait parler de lui.

En effet, il semblerait que le préfet ait décidé de prendre la défense des citoyens musulmans.

Prônant le dialogue avec la communauté musulmane, le préfet des Yvelines estime selon ses proches que les musulmans doivent certes respecter la loi, mais que le fait d’être républicains ne doit pas leur être imposé.

La vision du préfet des Yvelines serait ainsi, selon un autre préfet, une vision binaire avec d’un côté les djihadistes et de l’autre côté ”le reste du monde islamiste qui ne pose pas de problèmes”.

Le préfet a également remis en question les écrits de Bernard Rougier, qui avait décrit la mosquée de Mantes La Jolie dans les Yvelines comme promotionnant un islam hostile.

Selon le préfet des Yvelines, il n’y a ”aucun problème avec le djihad et l’islam radical” au sein des mosquées.

Une première révolte des gens de l’Intérieur face à des agendas électoralistes ou de placements de produits ? 

Une position qui se démarque de l’islamophobie hystérique de certains carriéristes et d’inconséquents qui dénote, il faut le souligner, un sens indiscutable de la responsabilité régalienne du préfet des Yvelines Jean-Jacques Brot. 

Partagez :