LE HIJAB INTERDIT AU MINEURES PAR LA LOI SÉPARATISME ! #MOBILISATION

LE HIJAB INTERDIT AU MINEURES PAR LA LOI SÉPARATISME ! #MOBILISATION

Comme nous vous l’avions précédemment expliqué, la loi contre le “séparatisme” a pour but d’accroître le contrôle de l’Etat sur sa minorité musulmane. 

En effet, le projet de loi contre le ”séparatisme” constitue un véritable déploiement d’un arsenal légal d’exception contre les musulmans en France : contrôle plus accru des mosquées, associations et écoles musulmanes mais aussi structuration de l’Islam en France à travers la formation des imams. 

Il s’agit donc en soi une des mesures les plus islamophobes qui aient été votées en France.

Ce projet de loi viendra définitivement légaliser les discriminations et l’apartheid de fait contre les musulmans en France.

Peu nombreux sont les acteurs de la communauté musulmane s’étant élevés contre cette loi liberticide. C’est ainsi que des centaines de mosquées, de responsables communautaires ont été perquisitionnés de façon arbitraire et dans la violence afin de museler toute opposition à ce projet de loi inique et discriminatoire.

Mais on aurait pu croire que tout s’arrêterait là, mais comme la lâcheté n’a jamais sauvé personne, la situation risque bien de s’aggraver. 

En effet, on apprend donc qu’Aurore Bergé propose ni plus ni moins d’interdire le hijab aux mineures. En effet, la députée LREM a proposé un amendement dans le projet de loi “séparatisme” dans le but d’interdire le port du voile aux filles musulmanes. 

Rappelons que dans le contexte islamophobe actuel, cet amendement a de fortes chances d’être intégré dans le projet de loi.

“C’est insupportable de voir une fille de 5 ans porter un voile, et ce projet de loi nous permet de légiférer […] Nous devrions tous être d’accord pour mettre fin à une pratique insupportable qui est une atteinte claire aux droits élémentaires des enfants.” a déclaré Aurore Bergé.

S’il en manquait, une raison de plus pour toutes les femmes musulmanes, jeunes ou moins jeunes, de se mobiliser afin de lutter, de toutes leurs forces, contre ce projet de loi liberticide.

Car quand les hommes ont renoncé à leurs devoirs, dans notre histoire, les femmes ont toujours montré l’exemple. 

Partagez :