L’ARABIE SAOUDITE, LES ÉMIRATS ET L’ÉGYPTE DÉPORTENT LES RÉFUGIÉS OUIGHOURS !

L’ARABIE SAOUDITE, LES ÉMIRATS ET L’ÉGYPTE DÉPORTENT LES RÉFUGIÉS OUIGHOURS !

Islam&Info avait décrit dans un précédent article comment les pays du Golfe participaient au trafic des organes ”halal” prélevés de force aux prisonniers musulmans Ouighours. 

Ce ne sont pas leurs seules implications dans le génocide subi par les Ouighours.

En effet, la chaine anglaise BBC a rapporté que l’Arabie Saoudite, l’Egypte ainsi que les Emirats Arabes Unis avaient arrêté des réfugiés Ouighours en exil pour les déporter en Chine, en collaboration avec le gouvernement chinois.

Une femme Ouighour vivant en Turquie a ainsi déclaré à la BBC qu’elle n’avait pas vu son mari depuis 5 ans depuis qu’il était parti faire le hajj en Arabie Saoudite. 

“Nos enfants sont devenus orphelins de père. Nous sommes restés seuls”, a expliqué la mère de famille de 5 enfants, désespérée. 

Un militant Ouighour et défenseur des droits de l’Homme a expliqué à la chaine qu’il avait réussi à identifier cinq Ouighours exilés qui ont été déportés par l’Arabie Saoudite vers la Chine.

Abduweli Ayup a également déclaré que le gouvernement chinois exerçait des pressions sur les familles des réfugiés Ouighours pour les convaincre de retourner en Chine.

En Chine, le peuple musulman Ouighour subit une répression terrible, jusqu’à l’interdiction de sa foi islamique.

Arrêtés pour des motifs minimes tels que le port de la barbe ou le refus de manger du porc, les Ouighours sont emprisonnés, soumis à des travaux forcés, dans des camps dits de ”rééducation”. 

Les Ouighours sont également soumis à des traitements inhumains, mis en lumière par Islam&Info dans de précédents articles.

En effet, en plus des prélèvements d’organes, les Ouighours subissent aussi des prélèvements forcés de leurs cheveux et des stérilisations forcées.

Contrairement aux pays du Golfe complices et à l’Occident silencieux, la communauté musulmane française se doit de dénoncer les agissements du gouvernement chinois et soutenir le peuple Ouighour victime.

Elle doit également se rappeler qu’à l’instar de la France, le gouvernement chinois évoque bel et bien une notion semblable au ”séparatisme” pour justifier le génocide perpétré à l’encontre du peuple Ouighour.

Partagez :