MULAN : DISNEY COMPLICE DU GÉNOCIDE OUÏGHOUR ?

MULAN : DISNEY COMPLICE DU GÉNOCIDE OUÏGHOUR ?

“Mulan”, le dessin animé adapté en film signé Disney est sorti ce 4 septembre aux Etats-Unis sur la plateforme vidéo Disney+. 

A peine sorti, le film fait déjà l’objet de controverses. En effet, Disney a tourné une grande partie du film dans la région du Turkestan oriental islamique colonisé par la Chine et a même remercié huit entités gouvernementales chinoises de la région dans le générique de fin.

Il s’avère que c’est justement dans cette région que le gouvernement chinois est accusé d’oppresser le peuple musulman Ouighour. 

C’est pourquoi de nombreux appels au boycott ont été lancés avec le hashtag #BoycottMulan sur les réseaux sociaux.

“Tandis que le Parti communiste chinois commet des crimes contre l’humanité dans la région du Xinjiang, Disney a remercié quatre des départements de propagande qui mentent sur ces crimes”, s’est indigné Mike Gallagher, élu du Wisconsin aux Etats-Unis. 

Dans cette région, les musulmans Ouighours sont enfermés dans des camps de concentration. Arrêtés pour des motifs tels que le port de la barbe et le refus de manger du porc, les Ouighours sont “rééduqués” par le gouvernement chinois qui les contraint à travailler de force mais aussi à ne pas pratiquer leur religion. 

Mais ce n’est pas tout.

De précédents articles relatent la vente des organes des prisonniers Ouighours aux pays du Golfe, la stérilisation forcée des femmes Ouighours mais aussi le prélèvement de force de leurs cheveux destinés à la vente.

De même, Islam&Info avait déjà dénoncé la complicité de certaines grandes marques qui utilisaient le travail forcé des Ouighours pour leur production.

Ainsi, il semblerait que Walt Disney, en faisant le choix de tourner des images au Turkestan oriental et d’ignorer le génocide subi par le peuple Ouighour, n’y fasse pas exception.

Partagez :