FRANCE : PLUS DE MAGHRÉBINS MORTS DU CORONAVIRUS !

FRANCE : PLUS DE MAGHRÉBINS MORTS DU CORONAVIRUS !

Une étude de l’INSEE a révélé que les personnes originaires d’Algérie, du Maroc ou de la Tunisie sont les plus exposées au coronavirus en France, et ont ainsi la mortalité la plus élevée.

En effet, l’INSEE a indiqué que les décès des personnes nées à l’étranger avait accru de 48% pendant la pandémie, contre 22% pour les personnes nées en France.

8300 décès ont ainsi été recensés pour la période mars-avril 2020 pour les Maghrébins vivant en France, alors que 5400 sont morts en 2019. De même, la communauté africaine est fortement touchée, puisque 2000 décès ont été enregistrés sur la période mars-avril 2020 contre 900 en 2019.

Les raisons de cet accroissement des décès des personnes issues du Maghreb et d’autres pays d’Afrique sont les logements précaires et surpeuplés, l’utilisation massive des transports en commun, et les professions à risque (soignants, chauffeurs, vendeurs, livreurs, agents de nettoyage, etc).

Ces ”travailleurs clés”, les plus exposés à la contamination, représentent 14% des personnes maghrébines et 15% des personnes issues d’autres pays d’Afrique, contre seulement 11% des personnes nées en France. 

Force est de constater que les discriminations subies par les minorités visibles ou musulmanes ne se limitent pas à des regards déplacés dans la rue ou des difficultés à trouver un emploi.

Pire que cela, ce rapport de l’INSEE démontre que cette relégation sociale signe même leur arrêt de mort. 

Partagez :