La Birmanie bloque l’aide humanitaire prévue pour les Rohingyas

La Birmanie bloque l’aide humanitaire prévue pour les Rohingyas

Alors que les témoignages affluent des Rohingyas massacrés par l’armée birmane soutenue par les moines bouddhistes mourant de faim, l’armée refuse à présent l’aide humanitaire accordée par les agences de l’ONU.

En effet, il a été rapporté par un journal anglais The Guardian qu’aucune des aides prévues n’a pu être acheminée à cause de l’armée qui refuse.

Pourtant, les violences dont sont victimes les musulmans de Birmanie sont horribles. Les seuls survivants ayant vu pour la plupart d’entre eux un ou plusieurs membres de leur famille se faire brûler se sont réfugiés dans la forêt tentant de franchir le frontière qui les séparent du Bangladesh.

Mais le gouvernement de Aung San Suu Kyi, prix Nobel en 1991, a accusé les ONG d’aide humanitaire d’aider “les terroristes” et leur a interdit de distribuer de la nourriture, de l’eau et des médicaments à des civils en détresse. Il accuse d’ailleurs les musulmans de mettre le feu dans leurs propres villages et affirme que l’armée ne fait que défendre les civils contre “les terroristes extrémistes” alors que même les vidéos font preuves du contraire…

Plus d’un million de musulmans vivent en Birmanie qui leur refuse le droit à la nationalité. Leur persécution dure depuis des décennies mais les dernières violences sont les plus meurtrières.

En Occident, c’est le silence absolue sur cette tragédie. Les grands médias commencent timidement à évoquer ce génocide alors que même l’ONU reconnaît que les Rohingyas est la minorité la plus persécutée au monde.

Des associations leur viennent en aide, Cliquez  Secours islamique

 

Partagez :