L’Arabie Saoudite ordonne la fermeture de la base militaire turque au Qatar

L’Arabie saoudite et d’autres pays arabes qui ont coupé les liens avec le Qatar auraient publié une liste de revendications pour mettre fin à la plus grande crise du Golfe. Les principaux points sont la fermeture d’Al Jazeera et toutes ses antennes à travers le monde, fermer une base militaire turque et réduire les liens avec l’ Iran .

Ces pays ont maintenant accordé au Qatar 10 jours pour se conformer à toutes les exigences, qui comprennent également le paiement d’une somme non spécifiée en compensation de ce qu’ils prétendent être “une perte de vies et des pertes financières causées par la politique du Qatar”.

Les exigences concernant Al Jazeera indiquent que le Qatar doit également fermer tous les autres sites d’information que le Qatar finance, y compris Arabi21, Rassd, Al Araby Al Jadeed et Middle East Eye.

Si le Qatar accepte de se conformer à ces injonctions, la liste sera vérifiée une fois par mois pour la première année, puis une fois par trimestre la deuxième année après son entrée en vigueur. Pour les 10 années suivantes, le Qatar sera surveillé chaque année.

Le document ne précise pas ce que les pays feront si Qatar refuse de se conformer à ces exigences.

Le ministre turc de la Défense, Fikri Isik, a déclaré que son pays n’avait pas l’intention de réexaminer sa base militaire au Qatar et que toute demande de fermeture constituerait une ingérence dans les relations du pays avec l’État du Golfe. 

Isik a déclaré au diffuseur NTV qu’il n’avait pas encore vu une demande de fermeture de la base.

“La base au Qatar est à la fois une base turque et qui préservera la sécurité du Qatar et de la région”, a déclaré Isik dans une interview vendredi.”Réévaluer l’accord de base avec Qatar n’est pas à l’ordre du jour”.

Partagez :