Syrie : 80 civils, dont 33 enfants, décimés dans un raid de la coalition occidentale

En Syrie et en Irak, la coalition occidentale menée par les Etats-Unis continue de bombarder les territoires tenus par l’organisation jihadiste “Etat Islamique”. Si l’EI perd du terrain, les Etats-Unis et leurs alliés sont accusés de toucher de plus en plus de civils.

La dernière “bavure” en date a eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi lors d’un nouveau raid de la coalition. Plus de 80 civils ont été tués dont 33 enfants selon la presse internationale qui relaie les informations d’observateurs sur place. 

Les premières informations relayées par la presse occidentales affirment que le bâtiment visé par les avions de chasse ne contenait aucun combattant mais seulement des habitants dont de nombreux proches de jihadistes. Ce déluge de bombes intervient juste après l’attentat à Manchester revendiqué par l’organisation jihadiste qui a fait 22 morts dans un concert de la chanteuse Ariana Grande. 

Le Pentagone a annoncé qu’il allait examiner le résultat des dernières frappes aériennes de la coalition. Ces déclarations interviennent juste après que les responsables américains aient dû confirmer qu’un bombardement à Mossoul avait tué 100 civils en mars dernier.

Partagez :