Quand Benoît Hamon scandait : “1 2 3 viva l’Algérie !” sur Twitter

Quand Benoît Hamon tweetait : “One Two Three Viva l’Algérie !”.

Le député des Yvelines, Benoît Hamon, est le grand vainqueur des primaires socialistes. Il est arrivé devant l’ex-premier ministre Manuel Valls et l’autre favori Arnaud Montebourg. Ce dernier a déjà appelé à voter pour Benoît Hamon dimanche prochain, ce qui promet une belle victoire du nouvel homme fort à gauche.

Une autre information que les twittos viennent de dénicher pourrait pousser un peu plus Benoît Hamon vers les présidentielles de 2017. Il s’agit d’un tweet écrit en 2009 et qui réapparaît sur le réseau social depuis ce matin. On peut lire Benoît Hamon scander le célèbre slogan de l’équipe d’Algérie : “1 2 3 Viva l’Algérie”. Un tweet qu’il a écrit en 2009 après un petit échange sur le football avec le blogueur influant Al Kanz. 

Si dans les prochains jours Benoît devrait devenir Bachir pour la fachosphère, chez les  franco-maghrébins, Hamon devrait frapper fort. Les supporters franco-algériens qui voient leur équipe en difficulté à la CAN d’Afrique pourraient se replier sur la Primaire PS pour obtenir leur première victoire ! Le célèbre hymne des supporters algériens est devenu célèbre depuis la coupe du monde 2014 et le parcours de l’équipe nationale algérienne. Il est également devenu l’occasion pour la jeunesse des banlieues de se rassembler comme l’expliquait récemment le comédien Fary au micro du site BooskaP : « Dire ‘vive l’Algérie’ c’est devenu un truc culturel ! »

Benoît Hamon, l’abstention des banlieues et le vote anti-Manuel Valls..

L’abstention dans les banlieues est extrêmement importante notamment depuis la trahison de François Hollande, élu président grâce aux 95% des électeurs musulmans anti-Sarkozy. Malgré ce soutien quasi unanime, le gouvernement Manuel Valls a mené une politique que beaucoup qualifient clairement d’islamophobe sous couvert d’une laïcité radicale. 

Benoît Hamon pourrait donc profiter d’un vote anti-Manuel Valls de la part de la communauté musulmane. Un choix “du moindre mal” qui peinait jusqu’à présent à se dessiner pour beaucoup d’électeurs encore en colère après la politique menée par le parti Socialiste et François Hollande. 

Le “1,2,3 viva l’Algérie”, devenu un symbole de joie dans les quartiers, pourrait donc être la cerise sur le gâteau pour le candidat Benoît Hamon qui depuis plusieurs semaines apporte des idées nouvelles dans les débats politiques sans surfer sur l’islamophobie ambiante

Le véritable problème pour Benoît Hamon, au cas où il est élu à la primaire, pourrait être la présence de nombreuses voix à gauche comme Jean-Luc Mélanchon, Emmanuel Macron, qui refuse également d’utiliser la laïcité comme une arme de division des français. 

D’ici là, bon courage à l’équipe d’Algérie qui joue sa qualification ce soir face au Sénégal déjà qualifié avec brio !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez :