Plus de 1000 soldats iraniens tués en Syrie

Plus de 1000 soldats iraniens tués en Syrie. Ce sont les chiffres donnés par le responsable de “la fondation des Martyrs” qui fournit un soutien financier aux familles des soldats tués au front.

Par la voix de Mohammad Ali Shahidi Mahallati, l’Iran vient d’admettre que plus de 1000 soldats ont été tués en Syrie. Un chiffre énorme qui démontre l’implication de l’Iran dans les massacres de la population sunnite en Syrie / Irak.

Une grande partie des milices sectaires chiites qui combattent en Syrie et Irak sont financées et armées par Téhéran. Composées en majorité de réfugiés afghans et pakistanais chiites à qui ont promet en retour la nationalité iranienne, ces troupes sont administrés par les soldats et forces spéciales de l’armée des Mollahs.

L’Iran est le principal allié de Bachar Al Assad dans la région. Sa milice supplétive libanaise Hezbollat serait la plus impliquée dans les combats en Syrie. Dans certaines régions, le régime d’Assad a totalement déserté les fronts, laissant les troupes de Nassrallat combattre contre les rebelles syriens.

Partagez :