Mort de Zyed et Bouna : le tweet scandaleux de Marion Le Pen effacé !

La décision du tribunal correctionnel de Rennes, relaxant les deux policiers incriminés dans la mort de Zyed et Bouna, passe mal. Pour beaucoup, il s’agit d’une nouvelle démonstration de l’injustice que subissent musulmans et habitants des banlieues.

Comme si cette nouvelle n’était pas suffisante, Marion Maréchal Le Pen a profité du drame que vit la famille pour accuser ce qu’elle nomme “la racaille” d’avoir “mis la banlieue à feu et à sang par plaisir et non à cause d’une bavure policière”. Une nouvelle démonstration de la cruauté du Front National et de sa haine de ce qui est différent.

De nombreux “twittos” ont répondu à la député Front National en l’accusant de manquer d’humanité, d’autres lui ont ont demandé d’avoir un minimum de respect pour les morts. Un tollé qui a rapidement poussé Marion Maréchal Le Pen a supprimé son tweet, rapidement enregistré par nos soins.

Il apparaît clairement que la France se sépare désormais en deux clans bien distincts : celui de la haine et celui de la paix. Ces hommes politiques sans aucune responsabilité morale prennent un malin plaisir à alimenter la division au sein de la société sans se soucier du mal qu’ils causent.

La nuit à Clichy-sous-Bois risque d’être longue ce 18 mai 2015, dix ans après les émeutes de 2005 qui avaient enflamé les banlieues pendant plusieurs semaines. La colère des quartiers populaires gronde mais l’Etat continue de fermer les yeux.

Partagez :