[SCANDALE] Décès de Zyed et Bouna, les deux policiers relaxés ! | VIDEO

Le tribunal correctionnel de Rennes vient de rendre son verdict dans la terrible affaire qui a vu Zyed et Bouna, deux jeunes musulmans âgés respectivement de 17 et 15 ans, mourir dans un transformateur EDF de Clichy-sous-Bois. Les deux policiers ont été relaxés au grand dam de la famille.

Stéphanie K., au standard le soir des faits, et Sébastien G, auteur de la phrase “s’ils rentrent sur le site EDF, je ne donne pas cher de leur peau” ont été relaxés par le tribunal correctionel de Rennes. Une décision de justice qui provoque déjà l’incompréhension et la colère sur les réseaux sociaux.

Peu avant le procès, le puissant syndicat de police Alliance n’hésitait pas à faire pression indirectement sur la Justice en indiquant dans les médias que les collègues policiers ne comprendraient pas une condamnation. 

Sur Twitter où le hashtag #‎ZyedEtBouna‬ est très populaire, les commentaires sont nombreux et beaucoup critiquent une décision de justice qui ne fait qu’alimenter le sentiment d’injustice qui règne dans les banlieues. Pour certains utilisateurs du réseau social, la Justice démontre à nouveau que les policiers possèdent une totale immunité dans l’exercice de leur fonction et qu’un deux poids deux mesures persistant s’acharne sur la communauté musulmane. 

 “C’est encore la preuve qu’en France, les policiers se sentent au-dessus des lois”, dénonce une proche des familles de Zyed et Bouna. “Systématiquement, la justice les relaxe et les acquitte”, crie dépitée une militante du droit des victimes de bavure.

Après la décision de justice du tribunal de Rennes, beaucoup d’observateurs craignent un regain de violences en Seine-St-Denis. Il y a dix ans, la mort de Zyed et Bouna provoquait des émeutes inédites dans toute la France avec un foyer principal à Clichy-sous-Bois et Montfermeil.

Partagez :