www.muslim-moves.com/

L’imam Abdelouaheb Bourekhis dénonce à la police Nader Abou Anas

www.tawhidtravel.com/

L’imam Abdelouaheb Bourekhis dénonce à la police Nader Abou Anas

La nouvelle a de quoi choquer mais elle est bien réelle, un imam, un dénommé Abdelouheb Bourekhis a bien dénoncé un prêcheur, Nader Abou Anas, à la police et au préfet.

Si on est sûr que cette nouvelle est avérée et certaine c’est que le Abdelouheb Bourekhis a pris soin après avoir alerté la police de la venue de Nader Abou Anas à la Mosquée de Givors de se vanter de sa délation auprès de la presse locale.

On apprend ainsi dans LyonCapitale que Abdelouheb Bourekhis a non seulement dénoncé son homologue prêcheur mais l’a également calomnié en le présentant comme un individu potentiellement dangereux.

J’ai avisé les renseignements généraux et le préfet.“,  a-t-il fièrement répondu au journal LyonCapitale

“Je ne soutiens pas sa venue, c’est une très grande dérivePour moi, il n’est pas le bienvenu ici ! Cela fait des années que je choisis avec soin les gens qui viennent ici, et j’ai toujours fait attention que ce soient des gens qui respectent les valeurs de la République.

J’ai fait mon rôle de citoyen (sic) en prévenant les autorités, maintenant c’est à eux de décider”

A Givors, la délation calomnieuse et éhontée de Abdelouaheb Bourekhis ne passe pas.

Outre le caractère vil et lâche de cette dénonciation infondée qui rappelle à certains habitants de la localité les dénonciations des collaborateurs aux nazis allemands de juifs voués à la déportation ou encore les dénonciations mensongères et vengeresses de certains harkis d’algériens innocents afin qu’ils soient torturés, c’est la mise en danger de la communauté musulmane locale qui inquiète.

En effet, les allégations de Abdelouaheb Bourekhis ont largement été reprises par le Front National mais aussi par des groupuscules d’extrêmes droites réputés pour leur islamophobie et leur violence.

Que pourra répondre Abdelouaheb Bourekhis à sa famille si par malheur une femme musulmane de Givors était prise à partie par un de ces nervis identitaires ou nazis que l’imam a attiré jusque dans la mosquée par ses déclarations irresponsables et lâches ?

Pour l’instant les autorités locales n’ont pas cédé aux pressions des groupuscules fascistes et le préfet a lui même rappelé au droit français et au principe fondamental de respect de la liberté d’expression. Si les calomnies de Abdelouaheb Bourekhis auraient pu causer du tort, comme il le souhaitait, à Nader Abou Anas dans une dictature, ce n’est pas encore le cas dans un état de droit dont il ne semble toujours pas comprendre les principes et les mécanismes …

Faut-il rappeler ici que jamais Nader Abou Anass n’a été condamné ou même inquiété par la Justice ?

Mais la vilenie a toujours ses raisons que nous ignorons et peut-être Abdelouaheb Bourekhis avait-il des choses à cacher ou se faire pardonner ? Notre prochain reportage nous le dira …

Pour conclure espérons que des âmes charitables amies et proches de cet “imam” sans foi ni loi Abdelouaheb Bourekhis sauront raisonner cet homme perdu avec sagesse afin que ce personnage dangereux pour les siens puisse enfin réfléchir sur son cas et peut-être même un jour … se racheter une âme.

Partagez :

www.tawhidtravel.com/

Vos réactions :

Les commentaires sont fermés.