Quand Tareq Oubrou parlait comme Daesh du Califat ! [ Vidéo #Choc ]


Quand Tareq Oubrou parlait comme Daesh du Califat ! [ Vidéo #Choc ]

Tareq Oubrou essaie aujourd’hui d’incarner le modèle de l’imam “républicain”.

Mais à l’instar de Chalghoumi, il n’y a pas longtemps notre Tareq Oubrou avait tout du … “fondamentaliste”.

En effet, en écoutant certains de ses discours force est de constater qu’il appelait à la création du Califat avec un discours à peu près semblable à celui de Daesh, l’Etat Islamique en Irak et au Sham.

Nous voilà revenu à la question du : Qui radicalise qui ?

Tareq Oubrou daesh EI

Sa légitimation du Califat ressemble en tout point à celle d’un certain … Abou Bakr El Baghdadi, ce fameux jour à Mossoul … mais elle est bien antérieure.

Il y défend ainsi l’idée que l’Islam est politique et qu’il doit régir toute société sans entrave, en dépassant même les frontières.

L’imam de Bordeaux se réclame clairement de la croyance salafiste en se réclamant du credo de la ” Salafiya “ et demande à la jeunesse de suivre comme modèle Hassan El Banna le créateur des Frères Musulmans, organisation aujourd’hui considérée terroriste en Égypte.

On comprend maintenant pourquoi certains imams ayant beaucoup de choses à se reprocher au niveau de la radicalisation des masses sont aujourd’hui les premiers à jeter la pierre sur leurs ex-affidés …

En tout cas la taqiya et le triple langage du grand imam auront failli prendre et celui-ci déniera sans aucun doute ses paroles aujourd’hui selon une méthode bien connue de ces cercles d’infiltration …

N’hésitez pas à faire connaitre ces propos très intégristes à tous nos politiques et nos ministères afin de participer, vous aussi, à la grande messe de la délation anti-radicalisation en cours actuellement dans notre pays !

Soyez citoyen, soyez républicain !

Les connaisseurs et ses amis apprécieront ces petits extraits de Tareq Oubrou en mode E.I. :

” Le Califat est déclaré aboli par Ataturk (…) qui est un juif d’origine et qui s’est déguisé en musulman … ”

” … (aujourd’hui) une position de péché car le Califat est une obligation, et la réunion des musulmans autour de ce Calife est une obligation, et tant que les Musulmans ne sont pas réunis autour du Califat, ils sont des pécheurs, sauf ceux qui œuvrent pour instaurer ce Califat ! […] ”

” ( … ) un Islam global qui touche à tous les domaines de la vie. C’est une organisation, c’est un ordre des choses qui touchent à tous les phénomènes et les champs de la vie. […] Comme le veut le Coran, c’est un état, c’est un pays, dans le sens géographique, c’est à dire qu’il regroupe toute la communauté dans une géographie, il n’y a pas de frontières par conséquence. La frontière entre deux pays musulmans est une hérésie méprisable par l’Islam. Les Frères Musulmans ne reconnaissent pas les frontières entre les peuples musulmans. Ils reconnaissent une communauté qui doit être réunie autour d’un Califat qui a ses représentants dans ces différents pays ( Wilaya ). C’est un gouvernement car la politique est un élément, une partie de l’Islam. ( … ) Il dirige la vie par la religion. C’est une manière de vivre, c’est une conception des choses, c’est un mode vie selon la volonté d’Allah … ”

” ( … ) Notre attitude vis à vis des Noms d’Allah est l’attitude de salaf, c’est à dire que c’est une croyance Salafiya ! ( … ) Notre attitude est une attitude salafite ( … ) “

” ( … ) s’il s’obstine à réfuter quelque chose de fondamental de l’Islam alors là il est considéré en dehors du cercle de l’Islam ! ( … ) Tout homme qui réfute un verset formel ou interprète un verset du Coran abusivement est considéré comme en dehors du cercle de l’Islam.

” C’est parce que Allah nous a demandé de construire des individus musulmans, des familles musulmanes, des sociétés musulmanes, des états islamiques, un califat islamique qui réunit tous les états islamiques ! C’est parce Allah nous a demandé de faire ça qu’on le fait !

” ( … ) bien sur il est dangereux pour l’Occident ( Hassan El Banna ). ( … ) ils ont fêté sa mort … ici en Europe toutes les églises ont fait sonné leurs cloches. Mais l’Imam El Banna était très intelligent, il ne se manifestait pas, il procédait étape par étape … [ .. ] C’était trop tard pour eux [ … ] Il a laissé des générations qui se sont infiltrés dans les sociétés. ( … ) Bien sûr c’est un danger !  “

 

Partagez :