Accompagnatrices scolaires voilées – Alain Juppé évoque sa “maman” qui “portait un foulard” pour la messe

Alain Juppé, candidat à la primaire UMP, s’est déplacé en Saône-et-Loire et s’est exprimé devant 800 sympathisants en défendant des idées d’ouverture et de tolérance.

Alors que l’UMP souhaite remettre au goût du jour la circulaire Luc Chatel de 2012 interdisant entre autres aux mères voilées d’accompagner leurs enfants lors des sorties scolaires, Alain Juppé opte pour une vision plus respectueuse des différentes religions. L’ex premier ministre se range davantage sur l’avis de Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l’Éducation nationale qui avait autorisé les accompagnatrices voilées en sorties scolaires fin 2014 invalidant ainsi la circulaire Chatel.

L’homme politique a été questionné au sujet des accompagnatrices scolaires voilées. Sa réponse respire la tolérance et le vivre-ensemble.

“Quand maman allait à la messe, elle portait un foulard”.

Alain Juppé se positionne comme un garant d’une idée “respectueuse de la diversité”, selon Libération. Il refuse l’idée d’un Patriot Act version française, suggestion énoncée par Valérie Pécresse. Pour lui, une loi d’exception est loin d’être la bonne solution.

“Quelle serait l’alternative ? Se résigner à l’affrontement, au communautarisme, puis demain à la guerre civile ?”, a soutenu le candidat à la primaire UMP qui reste septique sur les défenseurs d’une laïcité à outrance.

Alain Juppé insiste sur “l’identité heureuse”, respect de la diversité. Son discours demeure un bel exemple d’ouverture quand l’islamophobie se développe à grand pas.

Partagez :