Alain Juppé se déclare pour la reconnaissance officielle de la Palestine … fin du PS ? || EDITO ||

Alain Juppé se déclare pour la reconnaissance officielle de la Palestine … fin du PS ?

Alain Juppé était aujourd’hui l’invité de l’émission vedette de Jean Jacques Bourdin sur BFM.

Interrogé sur son avis sur la reconnaissance officielle de la Palestine par la France celui-ci s’est déclaré favorable à une telle option. Il a ajouté qu’il souhaitait voir cette décision appuyée par l’ensemble des pays de l’UE.

” Je pense qu’une décision conjointe des pays de l’Union européenne reconnaissant l’Etat de Palestine serait aujourd’hui la bienvenue

L’ex-premier ministre aujourd’hui en course pour la présidentielle 2017 a également déclaré que cette décision était nécessaire afin de faciliter une solution au ” conflit israélo-palestinien “.

” Aujourd’hui, devant le blocage de la situation au Proche-Orient, devant le fait que cette solution de deux Etats est en panne, il faut faire bouger les lignes. “

Par ailleurs celui-ci a rappelé qu’il avait donné tout son soutien à l’adhésion de la Palestine à l’UNESCO. Une adhésion qui avait à l’époque suscité la colère des israéliens et de leur allié américain.

Alors qu’en France cette question de reconnaissance restait le fait de politiques de petits partis, Alain Juppé remet au centre du débat politique français la question palestinienne et piège le gouvernement PS qui s’oppose lui à toute reconnaissance. De même sa réponse tranche avec celle d’un certain Bruno Le Maire, candidat à la présidence de l’UMP réputé chez les siens pour posséder un ” charisme d’huitre ” (sic), qui s’était lui déclaré défavorable à cette prise de position sur la même antenne un jour plus tôt …

En effet, si Hollande avait pu devenir président grâce au vote musulman en 2012, mais en fait surtout par rejet de la politique islamophobe du gouvernement Sarkozy, Alain Juppé peut lui susciter un vote d’adhésion. Le prétendant à la présidence a désormais toute les chances, s’il multiplie ce genre de sorties, de s’attirer le vote musulman. Encore lui reste-t-il à s’exprimer clairement sur la menace de l’islamophobie ” institutionnalisée “ qui obsède, à juste titre, une grande partie de la Communauté. Cette attente déterminera en effet de façon certaine la direction de ce vote.

Un vote musulman qui risque d’être massif au vue des craintes suscitées par les prévisions de très bons résultats d’une Marine Le Pen plus israelophile et islamophobe que jamais.

La question du vote utile anti-islamophobe de la communauté musulmane au premier tour  pourrait devenir la clé du scrutin et être fatale au PS.

Le Front de Gauche qui guette la chute des roses hésite encore à s’emparer du combat contre l’islamophobie du fait de la doctrine trop laïcarde de certains vieux poncifs du parti. Mais le temps tourne et certains ont choisi de sortir leurs premières cartes dès maintenant. La jeune génération pourrait en cela réserver dans le futur quelques surprises …

Mais quand on sait qu’Alain Juppé n’a pas hésité à traiter en direct sur un plateau TV Eric Zemmour d’islamophobe et qu’à chaque passage Clémentine Autin étrille Elisabeth Levy; on peut être sûr d’une chose :

Pour le PS la fin du Game avec les “beurs” va bientôt sonner.

Partagez :