Alain Juppé opposé à la suppression des menus sans porc dans les cantines

Au cours d’un meeting en Gironde, Alain Juppé, au côté de François Fillon, n’a pas hésité à marquer une distance avec la nouvelle proposition d’exclusion de Nicolas Sarkozy visant à interdire les menus de substitution. 

“A Bordeaux, on sert depuis très longtemps des repas où on peut choisir entre viande ou poisson, viande ou pas viande… Cela n’emm… personne. C’est très bien comme ça”.

Alain Juppé est décidé à montrer la rupture entre l’actuelle UMP qui court après les extrêmes et la droite gaulienne traditionnelle, plus proche du centre et du respect des différences. Loin du discours Sarkoziste qui derrière une “laïcité de combat” exclut chaque jour un peu plus une partie de la population française, Alain Juppé a souhaité rappeller l’importance du dialogue pour éviter de diviser les français.

“Organisons le dialogue, essayons de nous comprendre, de mieux nous connaitre pour éviter les antagonismes”.

Un discours d’apaisement dans une France qui va mal et qui a besoin de retrouver son calme et ses valeurs. A deux ans des élections présidentielles de 2017, Alain Juppé continue de démontrer qu’il est le présidentiable le plus éclairé, loin des discours d’exclusion actuels qui divisent notre société.

La Communauté musulmane dont le divorce avec le Parti Socialiste est consommé tient peut être un candidat intelligent et rassembleur, qui s’est déjà prononcé à plusieurs reprises contre l’islamophobie et les mesures d’exeptions à l’encontre des femmes musulmanes. 

Partagez :