Belgique : Le Conseil d’Etat annule l’interdiction du foulard dans les écoles flamandes

La Belgique fait preuve d’un profond attachement à la démocratie et à ses règles car elle montre qu’elle est capable de revenir sur une décision pénalisant les femmes voilées au sein de l’enseignement scolaire flamand. 

Le Conseil d’Etat est revenu sur l'”interdiction du foulard” pernicieusement insérée dans le règlement intérieur de l’athénée royal de Saint-Trond alors que la Cour constitutionnelle allait dans le sens d’une prohibition générale  au sein de l’enseignement communautaire flamand GO!. 

Le Conseil d’Etat a rendu public un arrêté mardi signalant que l’organisme public GO! n’avait pas de raison valable pour interdire tout signe religieux dans les écoles car ce genre d’interdiction doit être conforme aux prescriptions de la Convention des droits de l’Homme dans l’ingérence de la liberté de religion. 

Le Conseil d’Etat précise que l’interdiction doit :

“être nécessaire dans une société démocratique”. Or l’interdit ici ne prend effet sur “aucune situation problématique concrète”. “Le Conseil d’Etat constate que l’école du requérant n’a pas connu d’interdiction auparavant et qu’il n’est pas non plus soutenu que cette école se trouvait ou risquait effectivement de se trouver dans une situation problématique qui suffirait en soi à justifier une restriction à la liberté de religion.”

Le forum des minorités saute sur l’occasion pour demander une annulation générale de l’interdiction d’arborer des signes religieux dans des établissements de l’enseignement de communauté. Le Forum des minorités use également de ce débat pour plaider l’abolition de l’interdiction des signes religieux pour les fonctionnaires étant en contact avec le public. 

Partagez :