La mosquée d’Auxerre confirme l’imposture de Rachid Birbach le faux imam

L’imam Rachid Birbach, une imposture grotesque qui touche déjà à sa fin. Depuis les événements de Gaza, un certain Rachid Birbach s’est fait remarquer après avoir pris des positions ultra-sionistes en se prétendant imam d’Auxerre.

Plus c’est gros, plus ça marche. Certains milieux juifs sionistes se sont amusés à ridiculiser un peu plus la communauté musulmane en mettant en avant lors des manifestations pro-israéliennes un nouvel imposteur : Rachid Birbach. Ce dernier se déclare imam d’Auxerre et ami d’Israël.

Depuis quelques semaines, l’homme s’est fait remarquer dans les milieux sionistes en soutenant corps et âme la politique barbare à Gaza. Malgré les doutes quant à sa fonction d’imam, les médias n’ont pas hésité une minute en le qualifiant d’imam modéré.

Etant donné les proportions que prennent les déclarations de l’imposteur Birbach, les mosquées d’Auxerre ont confirmé ce que tout le monde savait déjà : Rachid Birbach n’a rien à voir avec le culte musulman à Auxerre, de loin ou de près. Les directions des mosquées ont fait savoir qu’elles n’hésiteraient pas à passer par la justice si Mr Birbach continuait à mentir sur sa profession.

Un groupe de musulmans français ont décidé de faire toute la lumière sur Birbach en se déplaçant au Maroc afin de savoir réellement qui est ce nouveau pion des cercles juifs sionistes de Paris. Bientôt plus d’informations sur Islam&Info.

Communiqué de la mosquée Khadija, principal lieu de culte à Auxerre :

” Nous avons appris avec une grande stupeur à travers la presse et les réseaux sociaux, les prises de position à caractère politique, d’un pseudo Imam, se prévalant de la mosquée d’Auxerre, et répondant au nom de Monsieur BIRBACH Rachid.

Nous tenons à préciser à l’ensemble de la communauté nationale, que nous n’avons aucun lien organique avec ce personnage.

Notre association n’entretient aucun contact avec le sus nommé sous quelques formes que ce soit.

Le registre des adhérents et des bienfaiteurs de l’association, mis à jour périodiquement faisant foi.

Notre association (Loi 1901) de droit Français, de par ses statuts et l’objet de sa création, n’est pas apte à prendre position dans les débats politiques, d’autant plus, s’agissant de conflits étrangers ; dont la gestion appartient aux autorités compétentes en la matière.

Les membres du conseil d’administration réunis en séance extraordinaire, se réservent le droit de prendre les mesures adéquates pour faire cesser toute voix discordante, par toutes les voies de droit, en vers toute personne qui se hasarderait à parler et à usurper son nom.

Dont acte.

LE BUREAU “

Partagez :