Un soldat franco-israélien meurt au combat à Gaza ! Que fait l’Etat ?

GAZA : Un soldat franco-israélien meurt au combat à Gaza ! Que fait l’État ? 

Un soldat possédant la double nationalité, française et israélienne, est mort aujourd’hui alors qu’il participait à l’offensive israélienne contre la population de Gaza.

Ce jeune de 22 ans nommé Jordan Bensemhoum est mort éliminé par les fedayins palestiniens lors de l’opération au sol de la brigade Golani dans le village de Chajaya. Durant cette “opération” le village a été quasiment détruit et de nombreuses vidéos de civils, femmes et enfants, morts étendus dans les rues attestent d’un véritable massacre perpétré par tsahal.

Ce jeune juif français, apparemment fanatisé par des milieux juivo-sionistes de la banlieue de Lyon ( Vénissieux ), a choisi de combattre pour une armée israélienne opérant en territoires occupés et responsables de nombreux crimes de guerres.

Il est notable de constater qu’aucune condamnation de l’État n’intervient alors que des centaines de français juifs seraient eux aussi enrôlé dans l’armée israélienne et opéraient en ce moment des crimes de guerre à Gaza. Rappelons que l’ONU a formellement condamné l’annexion et la colonisation israélienne de la Palestine et que participer à ces opérations militaires relève bien du crime de guerre.

Le 2 poids 2 mesures de l’État entre les juifs français partis massacrer des civils à Gaza et les musulmans français partis sauver des populations massacrées est criant.

Qu’attend l’État français pour démanteler ces filières de combattants extrémistes juifs enrôlés pour mourir pour les intérêts d’un autre pays dans des opérations terroristes condamnées par l’ONU ?

Un autre soldat franco-israélien serait lui hospitalisé suite à ces violents combats au sol.

Une bonne occasion pour le gouvernement français pour demander son extradition afin qu’il soit jugé pour association de crimes de guerre en relation avec un État terroriste.

Partagez :