Trappes – Le procureur requiert trois de prison avec sursis et 1000 euros d’amende contre Mickaël

Mickaël Khiri est un jeune musulman de 21 ans qui a vu sa vie basculer cet été après un contrôle de police abusif à l’encontre de sa femme portant le voile intégral.

Le jeune homme est accusé de s’être interposé violemment entre les policiers et sa femme ce qu’il récuse. Après 2 jours de garde à vue, son avocat Maître Ference a obtenu sa libération alors que les médias et autres politiques diabolisaient le jeune homme et le voyaient déjà en prison.

La date du procès avait donc été repoussée au vendredi 20 septembre au tribunal de Versailles.

Le procureur a rendu son verdict, il requiert trois mois de prison avec sursis et 1000 euros d’amende à l’encontre de Mickaël.

 

 527309894_B97788997Z.1_20130723173535_000_GF91259BO.2-0

 

La plaidoirie de l’avocat Maître Ference a été remarquable. Il a insisté et démontré la sincérité et la cohérence des propos de son client.

Il a prouvé également des irrégularités de procédure étant donné que trois policiers constituaient la partie civile alors que l’un d’eux s’était chargé des dépositions des deux autres.

Le jeune homme a aussi été accusé d’avoir insulté les policiers de “fils de ***” ce que son avocat a clairement nié en prouvant le manque de logique entre la personnalité de Mickaël et ce genre de propos.

De plus, l’accent a été mis sur le gabarit assez frêle du jeune homme afin de justifier de son incapacité à pouvoir étrangler le policier.  

En somme, l’avocat a fortement orienté sa plaidoirie vers une accusation des dires et des agissements des policiers lors de l’interpellation.

En outre, plusieurs témoignages de passants corroborent la version de Michaël et sa femme.

 

Rejoignez les 40.000 amis d ’ Islam&Info sur Facebook !

Depuis ce contrôle abusif opéré sur la jeune femme le 18 juillet, plus rien à Trappes n’est comme avant.

Après la colère légitime des habitants et plusieurs nuits d’émeutes, plusieurs collectifs d’habitants se sont créés afin de dialoguer avec les pouvoirs publics mais surtout dans le but de réagir à cette montée de l’islamophobie en France.

C’est ainsi que le “Collectif des Habitants de Trappes” ou encore le “Collectif des Soeurs Toutes Ensemble”  sont nés.

 

Islam&Info a suivi les évènements de près pendant que les médias récupéraient les informations sur notre plateforme ou chez la police depuis les premières heures des émeutes jusqu’à l’hospitalisation d’Aïssatou.

Message de la rédaction :

Nous sommes tous des Mickaël !

C’est le soulagement pour la famille de Mickael.

Ce jeune homme qui avait protégé sa famille de l’agression policière à Trappes lors d’un contrôle illégitime d’une femme voilée n’ira pas en prison.

Tout cela n’a été possible que grâce à Dieu puis à la mobilisation sans faille de toute la société civile de Trappes : frères, sœurs, collectifs, jeunes, et médias ont montré que le combat pour la dignité payait toujours. 

Bravo à vous jeunes et moins jeunes qui ne baissent plus la tête face à l’injustice et l’islamophobie !

Merci également à l’avocat ….. qui dans la tempête a toujours su rester lucide et clairvoyant.

Seuls nos combats nous libéreront de l’oppression.

Partagez :