www.muslim-moves.com/

Des américaines non musulmanes portent le voile en soutien avec une femme voilée agressée

www.tawhidtravel.com/

Vendredi dernier, une mère de famille musulmane accompagnée de sa fille de 9 ans avait été violemment agressée par un étudiant âgé de 19 ans au Sofra café, enseigne situé à Bloomington dans l’Indiana. En signe de solidarité, de nombreuses femmes non musulmanes se sont rendues dans ce café coiffées d’un voile.

C’est Anna Maidi, responsable du Comité des femmes au sein du Centre islamique de Bloomington, qui a lancé l’initiative.

« Nous voulons faire savoir que toute la communauté est derrière cette femme, épouse et mère de cinq enfants, meurtrie dans sa chair et son âme, et soutient sa petite fille traumatisée, pour ne plus jamais voir ça ici ».

Les participantes se sont réunies pour faire part de leur volonté de mettre un terme à l’islamophobie ambiante qui prend corps dans ce genre d’exaction.

La victime a déclaré : « J’espère qu’un jour il réalisera que ce qu’il a fait est mal et qu’il sera en mesure, au lieu de nier les faits, de demander pardon ». 

Heureusement, l’agresseur a été retrouvé. Il est accusé de différents chefs d’inculpation : intimidation, injures et violences racistes, strangulation et consommation illégale d’alcool pour un mineur et pourtant, il continue de se dire non coupable.

Il avait essayé d’arracher le voile de cette mère de famille en criant  « Le pouvoir aux blancs, le pouvoir aux blancs » tout en l’étranglant. C’est le mari de cette dernière qui est venu la secourir dès qu’il entendu ses cris.

L’université dans laquelle étudie le jeune homme a dénoncé ce comportement en affirmant « blâmer un acte odieux qui n’est pas représentatif de nos étudiants, ni de la culture d’inclusion et de tolérance qui règne dans l’établissement et à Bloomington ».

Partagez :

www.tawhidtravel.com/