www.humanappeal.fr/

Chine : un million de musulmans détenus dans des camps de concentration

www.tawhidtravel.com

La «sinisation» de la religion dans la région du nord-ouest du Xinjiang en Chine doit être défendue pour promouvoir la solidarité ethnique et l’harmonie religieuse, a déclaré un haut responsable du parti communiste.

L’agence de presse chinoise Xinhua, citée par l’état chinois, a cité You Quan, chef du «département du front uni», qui supervise les affaires ethniques et religieuses, lors d’une visite cette semaine au Xinjiang, qui abrite une importante population musulmane.

«Le leadership du parti en matière de travail religieux doit être maintenu», a-t-il déclaré, ajoutant que «l’infiltration de l’extrémisme religieux doit être combattu».

La sinisation signifie que des sociétés non chinoises sont obligées de se conformer à la culture chinoise, en particulier à celle de la majorité ethnique Han. Cela inclut le code vestimentaire, la religion, la culture, la politique et la langue.

Le Guardian a fait état d’environ un million de musulmans détenus dans des camps de rééducation brutaux au Xinjiang. Cette semaine, le Xinjiang a légitimé rétroactivement l’utilisation des camps.

Les camps font partie de la campagne chinoise  qui aurait recours à la détention extrajudiciaire, à la surveillance, à l’endoctrinement politique ou à la «rééducation», à la torture et aux abus au nom de l’élimination de l’extrémisme.

Les détentions massives et la surveillance stricte d’ethnies Uighurs et d’autres musulmans du Xinjiang ont provoqué des critiques internationales, les États-Unis envisagent des sanctions contre des responsables et des entreprises liés à des allégations de violation des droits de l’homme. L’ONU a appelé la Chine à fermer les camps .

Partagez :

www.tawhidtravel.com/