www.humanappeal.fr/

La Chine rouvre des camps pour les musulmans

www.tawhidtravel.com

La Chine rouvre des camps pour les musulmans

Alors que l’on pensait avoir atteint en Chine le summum de la restriction religieuse, voilà que la Chine s’entiche à élaborer des lois plus discriminantes les unes que les autres.

En effet,  en Chine, la minorité musulmane Ouighours n’a plus le droit de porter ni la barbe ni le voile. De plus, elle est persécutée lors des prières durant le mois de Ramadan et les forces de l’ordre font même la chasse aux fidèles qui jeûnent.

L’état a déjà sommé tous musulmans de remettre Corans et tapis de prière mais il leur a été aussi demandé d’orner le mur de leur pièce principale d’un portrait du président Xi Jiping.

Désormais, les autorités chinoises ont mis en place un réseau de camps de rééducation idéologique ciblant prioritairement les musulmans de la région du Xinjiang

Les premières traces de ce vaste programme d’enfermement avaient été dénoncées dès septembre 2017 par la radio américaine Radio Free Asia (RFA).

Selon le scientifique et chercheur allemand Adrian Zenz, qui se base sur un rapport publié mi-mai par la Jamestown Foundation, plusieurs centaines de milliers, voire plus d’un million, de musulmans auraient été envoyés dans ces camps depuis 2017.

“Presque chaque famille ouïgoure a au moins un membre de sa famille ou un proche en camp de rééducation”.

L’Etat chinois se retranche derrière une guerre contre le “terrorisme”, “l’extrémisme” et le “séparatisme” dans la région pour appréhender des innocents.

Les ouïgours sont des Musulmans ethniquement turcs. Ils représentent environ 45% de la population du Xinjiang;40% sont chinois han. La Chine a rétabli le contrôle en 1949 après avoir écrasé l’état de courte durée du Turkestan oriental. Depuis, il y a eu une immigration à grande échelle de chinois Han.  Les Ouïghours craignent, à raison, que leur culture traditionnelle soit anéantie.

Partagez :

www.tawhidtravel.com/