Saïd Bouteflika défend un écrivain athéiste forcé à faire la chahada dans une caméra cachée … | VIDÉO

Saïd Bouteflika défend un écrivain athéiste forcé à faire la chahada dans une caméra cachée … | VIDÉO

Dans une caméra caché un écrivain algérien communiste et athéiste a été piégé.

Croyant être interpellé par la sécurité militaire algérienne en plein interview, l’écrivain, Rachid Boudjedra, prend vraisemblablement peur … Les faux agents lui demandent alors de renier son engagement athéiste en prononçant la Chahada c’est à dire la profession de foi des musulmans :

“J’atteste qu’il n’y de divinité qu’Allah et que Mohamed est son Prophète”

Celui-ci s’exécute par peur en trahissant son idéal en multipliant les chahada, les invocations démonstratives et sa proclamation de bons sentiments envers le pouvoir algérien …

Quand l’écrivain apprend qu’il a été piégé par une caméra cachée celui-ci exulte en insultes vulgaires et en violence.

Cette mauvaise blague qui a révélé le courage athéiste de Boudjedra pourrait s’arrêter là mais celui-ci a reçu depuis l’appui d’un certain … Said Bouteflika, le frère du président de la faillite, à qui certains prêtent une volonté d’héritage du pays.

Said Bouteflika a donc déclaré être choqué que l’on puisse forcer un algérien à Chahade en caméra cachée … ce qui revient juste à dire que prononcer son Islam serait une souffrance, voire une torture inacceptable.

Pourtant jamais les représentant du pouvoir algérien ne se sont émus lors des multiples caméras cachés prenant en risée l’Islam et les musulmans diffusées tout au long de l’année …

Partagez :