Yémen : les milices chiites houthis interdisent les prières de Tarawih

Des séquences vidéo ont montré les milices Houthi empêchant les Yéménites sunnites d’effectuer les prières Tarawih dans plusieurs mosquées de la capitale Sanaa ces derniers jours.

Les imams de la mosquée ont été invités à signer des promesses de ne pas exécuter la prière Tarawih, les prières surérogatoires du mois sacré de Ramadan, selon des instructions strictes qui ont été distribuées par le ministère des Finances, actuellement sous contrôle Houthi.

Une vidéo montrent des Yéménites exécutant le Tarawih dans une des mosquées de Sanaa juste avant d’être stoppés et expulsés de la mosquée sur instructions directes du chef de la milice Abdulmalik al-Houthi.

Issa al-Athri, un proche associé de l’ancien président expulsé lors du Printemps arabe, Ali Abdullah Saleh, a publié une vidéo confirmant l’interdiction des prières Tarawih dans toutes les mosquées, à l’exception de la mosquée al-Saleh située dans la place Al-Sabeen.

“L’opprimé Sanaa! Nous avons une mosquée sans adorateurs ! Les Houthis empêchent les prières de Tarawih “, a déclaré l’ancien ministre de la Culture Khaled Al-Ruwishan sur Facebook.

Le Yémen est actuellement en pleine guerre civile après la rébellion chiite houthi contre le pouvoir de Sanaa. Les miliciens soutenus par l’Iran ont pris la capitale et une bonne partie du pays obligeant l’ancien président à fuir. 

Partagez :