Londres : un bébé de 3 mois suspecté de terrorisme

Pour une question de mauvais remplissage du formulaire de demande de visa vers les Etats-Unis, un bébé de trois s’est retrouvé en “interrogatoire” pendant dix heures car suspecté de terrorisme.

A la question : «Cherchez-vous à vous engager ou avez-vous été engagé dans des activités terroristes, d’espionnage, de sabotage, ou de génocide ?», le grand-père du bébé avait coché “oui” lors du remplissage du formulaire pour rejoindre la Floride.

Le nourisson a été interpellé par l’ambassade américaine à Londres et a été interrogé durant une dizaine d’heures.

 «Je n’arrive pas à croire qu’ils n’ont pas compris que c’était une erreur et qu’un bébé de trois mois était incapable de nuire», a déclaré le papy de 62 ans au quotidien britannique.

L’erreur vaudra quand même 3 500 euros à ce grand-père qui préfère désormais rire de la situation et ajouté que son petit-fils n’a pas «pleuré une seule fois». «Il ne s’est jamais engagé dans un génocide, ou dans un espionnage, s’amuse-t-il avant d’avouer que le bébé «a saboté quelques couches, mais je ne l’ai pas dit à l’ambassade américaine».

 

Partagez :