www.muslim-moves.com/

Record historique d’immigration des juifs de France vers Israël

www.tawhidtravel.com/

Les juifs de France ne se sentent plus en sécurité. Ils partent se réfugier en Israël quand bien même ils ne sont pas assurés d’avoir un emploi et donc une situation financière stable alors qu’en France, ils menaient un train de vie plutôt aisé. 

La question qui se pose alors est de savoir si la France est toujours capable de garantir la sécurité à tous ses habitants? Face à la montée des racismes, islamophobie et antisémitisme, l’Etat français parait démuni. La France accepte-t-elle encore les différences?

Partagez :

www.tawhidtravel.com/

Vos réactions :

  1. Kritik

    Mon commentaire est invalidé. Y’a t’il des mots ou des noms de personnalités qui seraient tabous par vos serveurs ? Étrange, car il s’agissait de dénoncer le faux…

  2. Myms

    Ah beh la propagande de shaytanyaou marche bien
    J’en connais, des juifs, qui sont parti en voyage gratuitement en Israel (bien sur tout est payé par le gournement sioniste) afin de montrer la vie là bas et bien sure les inciter à faire leur aliya.
    Il y a plein d’organismes qui font sa

    1. Croissant de lune

      Assalamou ‘alayki oukhty essaghira, ma sœur Myms, qu’Allah te garde. Oui, certainement ils subissent une propagande incessante, suffit d’écouter parfois leurs radios communautaires, ce n’est que ça. Les voyages offerts, l’ambassadeur qui va à la synagogue de Paris, et aussi, quand-même aussi, n’oublions pas ceux qui vont juste là-bas à la retraite, ça compte aussi. N’oublions pas non plus un point important, nous avons la vision largement véhiculée du Juif riche et réussissant dans ses affaires, mais il n’y a pas de vraies raisons que les choses aillent toujours pour eux. Tout simplement, la fortune ou la réussite ne dure jamais dans les familles et ne se transmet pas immuablement d’une génération à l’autre à l’infini. Beaucoup de mordus du commerce ont perdu leurs affaires, parce qu’il y a concurrence ou parce qu’ils perdent en habileté. Il n’est pas exclu que certains Juifs sont plutôt sur la pente on va dire déclinante, alors ils tentent croient-ils une aventure régénérante, mais…

      Quand je pense qu’en face d’eux, les Musulmans ont en réserve une quantité immense d’enthousiasme, si seulement la tonalité générale venue de certains horizons particuliers n’était pas promotion du défaitisme et de résignation larvaire, que ne ferait-on pas avec une si grande oumma qui entr’aperçoit l’aproche du temps des victoires?

      Mais l’accroissement de la Nation Islamique et ses victoires adviendront nonobstant les ennemis du dehors et surtout malgré le chagrin des ennemis du dedans, quand leur hypocrisie sera plus clairement dévoilée et déconstruite leur imposture, ils sont l’obstacle et la maladie de la oumma.

      Plaise à Allah rendre force et fierté à la Nation des Musulmans.
      Plaise à Allah faire surmonter les défaitistes de la oumma par les enthousiastes de beaucoup plus nombreux.

      Croissant de lune.

  3. Croissant de lune

    Mais Cordelia, peux-tu nous expliquer cette fameuse politique du berceau? Parce que s’il y a une politique Musulmane des berceaux, efficace partout dans le monde, tu dois pouvoir l’objectiver de façon flagrante et cognante, avec des chiffres attestés et des courants attestés. Si par exemple, on observe plutôt une diminution du nombre d’enfants par femmes, au lieu d’une stabilisation ou augmentation, ta fameuse politique du berceau a du plomb dans l’aile. Tu en conviendras bien obligé, ou bien que cette politique n’a pas existé, ou bien qu’elle est plutôt inefficace.

    Juste un bémol que je mettrais à mon propre commentaire. Il semble bien qu’on observe contrairement aux idées reçues, une augmentation du nombre d’enfants par femme en situation de guerre, la France en atteste et d’autres pays Européens, on a nommé ça, le baby-boom. Ceci ne ressort pas franchement d’une politique, enfin personellement je crois moyennement aux politiques qu’elles soient natalistes ou anti-natalistes d’ailleurs. Exemple, exemple franchement illustratif, aussi longtemps qu’en Tunisie il y eut propagande officielle du gouvernement dans un sens plutôt anti-nataliste et promotion du planning familial et autres moyens, la population visiblement a peu répondu à cette propagande, enfin, la natalité diminaut certes mais sans lien avec ce parti-pris. Mais la fin de cette propagande n’a nullement enrayé la baisse de natalité, au contraire, s’ils ont cessé de financer à grands frais pareille propagande c’est bien parce qu’elle n’était en rien signifiante et utile. Et des pays qui n’ont pas connu pareille propagande ont connu la baisse de natalité, et elle s’établit de toute façon à un niveau limite, voire au-dessous du seul seuil de renouvellement. Je serais bien curieux de connaître les résultats des politiques plutôt natalistes des pays du Golfe, mais je n’ai pas l’impression que malgré les incitations financiaires parfois importantes, la natalité y ait augmenté particulièrement. Mon petit doigt me dit que la politique dite du berceau est une invention de la propagande Sioniste, largement reprise de tous les hypocrites Occidentalistes et Cordéliens de France, mais je penche plutôt pour l’inexistence de pareille politique ou au moins à son inefficacité. Ah beh non, les Musulmans font moins d’enfants contrairement au menteur et Croisériste excuses le pléonasme, je parle de l’hypocrite abbé de la Morandais.

    Et en égypte, pourquoi y eut-il absence de propagande de limitation des naissances dans les années 70 voire 80? Et si ça ne venait pas des Musulmans?… De qui ça viendrait-il alors?

    Croissant de lune.

Les commentaires sont fermés.