target="_blank"

Carrefour condamné pour avoir licencié une femme portant le voile ! [ #Victoire ]

Carrefour condamné pour avoir viré une femme portant le voile ! [ #Victoire ]

Nous vous informions dans un article précédemment qu’une femme musulmane avait saisi les prud’hommes suite à son licenciement pour port du foulard dans une entreprise privée (Carrefour).

Son licenciement a enfin été reconnu sans cause réelle” et la société Carrefour a été condamnée à lui verser 10 000 euros de dommages et intérêts, selon la décision prud’homale.

Hafida Treille était hôtesse d’accueil dans un carrefour de Villeurbanne. Elle avait donc été renvoyé dès qu’elle a porté un voile au sein de son entreprise.

Alors que rien n’interdit dans la loi française d’empêcher une femme de porter le voile dans une entreprise privée, de nombreux établissements emportés par le climat d’islamophobie se permettent de l’interdire via des règlements intérieurs discriminants tout à fait illégaux.

En effet, le règlement intérieur de ce Carrefour qui parle de ” principe de neutralité ” qui régit cette établissement se heurte selon les avocats et la Justice au principe de liberté religieuse garantie par la constitution française et la cour européenne des droits de l’homme.

Cette décision servira-t-elle encore une fois à légiférer contre les femmes musulmanes avec la complicité des ” représentants ” ?

Partagez :

target="_blank"