Nabil El Awadi, le célèbre prêcheur koweitien, privé de sa nationalité

Nabil El Awadi, le célèbre prêcheur koweïtien, privé de sa nationalité

Comme 9 autres koweïtiens déclarés opposants au pouvoir, le célèbre prêcheur koweïtien Nabil El Awadi a appris que sa nationalité koweïtienne lui était retirée.

Le gouvernement koweïtien a annoncé vouloir montrer sa force et sa détermination face à ceux qui voulaient ” déstabiliser le pays “.

Le fait que le célèbre prêcheur fasse partie de cette liste risque de raviver des tensions. En effet, celui-ci a à travers un tweet  annoncé que, malgré cette décision, ” il restait fidèle à sa patrie et à son prince”, ce qui ne semble pas indiquer chez lui une grande animosité contre les autorités du pays. Cette mesure risque donc d’être perçue comme arbitraire et injuste par la jeunesse.

Selon notre correspondant local spécialiste des affaires religieuses dans le Golf, Mahmoud Bourlem Biskri, cette décision serait motivée en grande partie du fait de la critique de Nabil El Awadi de l’inertie des  gouvernements de la péninsule arabique face à la tragédie syrienne. Ces remarques auraient apparemment été très mal perçues et interprétées comme un soutien à la ligne politique qatarienne grand ennemi de l’Arabie et de ses alliés du Golf.

L’association Human Rights Watch s’est dite très préoccupée de ces mesures d’exceptions arbitraires visant l’opposition politique au Koweït.

Il est à noter que les libéraux démocrates, l’aile politique chiite et les nationalistes laïcistes ne sont pas touchés par ces mesures de coercition.

Partagez :