Egypte : Attentats à la bombe devant l’université du Caire

Plusieurs bombes ont secoué la capitale égyptienne hier.

Elles visaient des abris servant aux forces de l’ordre en faction devant l’université du Caire. Cette université est connue pour son opposition au pouvoir putschiste actuel.

Un général a donc perdu la vie lors de l’explosion de l’un des engins.

Nous ne pouvons que nous rappeler dans cette situation la crise algérienne des années 90. En effet, dans ces périodes de troubles tout semble devenir possible pour qui n’a pas de foi ou de loi …

Les services secrets appuyant Sissi ont en effet tout intérêt à une radicalisation de la situation. Ainsi des attentats sanglants contre les forces de l’ordre pourraient régulièrement être organisés pour maintenir la cohésion des troupes et accentuer par la même la répression anti-musulmane.

Si dans le même temps, des généraux “gênants” sont éliminés au cours de ces affrontements, ce ne sera pas sans arranger la junte de Sissi … Le but est évidemment de garder le pouvoir à tout prix et d’éradiquer toute possibilité d’un retour à l’Islam du pays.

Partagez :